DarkLight, une communication via la lumière visible dans le noir

Le titre peut paraitre paradoxal, mais des chercheurs de l’université de Dartmouth ont réussi à créer une technologie appelée DarkLight qui exploite le VLC (Visible Light Communication) afin de transmettre des données alors que la lumière est éteinte.


Des chercheurs de l'université de Dartmouth ont réussi à créer une technologie appelée DarkLight qui exploite le VLC (Visible Light Communication) afin de transmettre des données alors que la lumière est éteinte.

La norme () est une variation des technologies de communications similaires au Wifi et au Bluetooth. Elle utilise la lumière émise par nos lampes et ampoules pour transmettre les données. La transmission des données est vraiment minimale, car cette technologie est surtout pratique pour les petites transmissions telles que celles pour l’ ou envoyer des petits messages. Actuellement, les Smartwatchs, les capteurs de Fitness et d’autres périphériques utilisent le Bluooth ou le Wifi. Mais ces derniers sont limités, car il faut une connexion et un déploiement optimal de l’appareil.

Le VLC, en utilisant des dispositifs d’éclairage existants, permet de bénéficier d’une connexion sans changer tout le réseau. Le problème est que comme son nom l’indique, le VLC a besoin d’une lumière visible pour envoyer des impulsions de données. Cela peut être embêtant pour l’utilisateur qui a besoin d’une lumière directe sur son Smartphone et cela provoque des situations cocasses où on a besoin d’allumer les lampes en plein jour. Les chercheurs de l’université de Dartmouth proposent une alternative avec le DarkLight. Pour faire simple, la technologie permet toujours d’utiliser le VLC, mais elle fonctionne même quand la lumière est éteinte.

Les lampes et les ampoules semblent éteintes, mais ils continuent à transmettre les données. Cela permet d’avoir une couverture optimale pour l’internet des objets tout en garantissant un bon confort à l’utilisateur qui n’est pas obligé de se prendre la lumière dans les yeux. Darklight peut utiliser des ampoules LED qui coutent 7 dollars et des photodiodes qui coutent environ 6 dollars. Pour que le VLC fonctionne, il faut que les Smartphones possèdent des capteurs de lumière ou de LED, mais c’est le cas pour la plupart des modèles moyen et haut de gamme selon les chercheurs. Et étant donné que la lumière visible possède une distance limitée, cela offre également une meilleure sécurité comparée à des réseaux traditionnels. DarkLight et le VLC sont des technologies prometteuses, mais il faut prouver sa faisabilité sur le terrain sans oublier qu’il faut convaincre les constructeurs de l’adopter.

Une démonstration en vidéo de DarkLight :

Source : Université de Dartmouth

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *