Est-ce que les physiciens ont peur des mathématiques ?

En se basant sur le nombre de citations et la « quantité » des équations dans les papiers de physique, une recherche suggère que les physiciens tendent à éviter les papiers bourrés d’équations mathématiques. Mais la conclusion semble bancale sur de nombreux aspects.


En se basant sur le nombre de citations et la "quantité" des équations dans les papiers de physique, une recherche suggère que les physiciens tendent à éviter les papiers bourrés d'équations mathématiques. Mais la conclusion semble bancale sur de nombreux aspects.

La recherche, publiée dans the New Journal of Physics, montre que les physiciens accordent moins d’attention aux hypothèses qui sont bourrées d’équations .1 Cela suggère qu’il y a de vraies barrières pour communiquer les travaux mathématiques et ce n’est pas à cause de faibles compétences en mathématique.

Le Dr Tim Fawcett et le Dr Andrew Higginson de l’université d’Exeter ont découvert, en utilisant une analyse statistique sur le nombre de citations concernant 2000 articles dans une revue de , que les articles sont moins cités par d’autres physiciens si les papiers contiennent beaucoup d’équations. Ces chercheurs avaient déjà démontré la même chose avec les biologistes qui tendaient à éviter les équations. Mais ils pensaient que les physiciens n’avaient pas peur des mathématiques, mais cette recherche suggère le contraire.

Les résultats suggèrent que l’amélioration des exercices pour les étudiants diplômés ne sera pas très utile, car les étudiants reçoivent déjà des exercices intensifs en mathématiques. Au lieu, les chercheurs pensent que la solution résiste dans une meilleure communication de travaux très techniques tels que prendre du temps pour expliquer une équation.

Selon le Dr Fawcett, les physiciens doivent être attentifs à la manière dont ils présentent les détails mathématiques de leurs travaux afin d’expliquer leur hypothèse de manière compréhensible. Cela prend du temps pour analyser un article technique même pour des physiciens chevronnés. Et avec la quantité d’articles disponibles, les physiciens tendent à éviter les papiers qui sont trop complexes à digérer.

En temps normal, on doit évaluer un papier scientifique par sa valeur scientifique et où la forme est moins importante. Mais cela ne sert à rien si l’article scientifique est de bonne qualité, mais que personne ne prend le temps de le lire. Toutefois, cette recherche est à prendre avec précaution. En premier lieu, cette dernière étude est une réponse à un autre papier qui avait critiqué les précédents travaux des chercheurs sur les papiers en biologie. En effet, ces chercheurs avaient eu la même conclusion sur la quantité d’équations sur les papiers de biologie évolutionnaire et d’écologie.

En réponse, d’autres chercheurs avaient utilisé la même méthodologie sur les papiers en physique et ils avaient trouvé le même pattern.2 Et pour les seconds chercheurs, c’est impossible, car les papiers en physique sont bien plus robustes que ceux en biologie. La conclusion était que la première analyse statistique était fausse puisqu’elle donne les mêmes conclusions pour 2 disciplines différentes.

Sources

1.
Higginson AD, Fawcett TW. Comment on “Are physicists afraid of mathematics?” New Journal of Physics. 2016;18(11):118003. doi: 10.1088/1367-2630/18/11/118003
2.
Kollmer JE, Pöschel T, Gallas JAC. Are physicists afraid of mathematics? New Journal of Physics. 2015;17(1):013036. doi: 10.1088/1367-2630/17/1/013036

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

1 réponse

  1. Bonjour,
    L’univers est nombre …
    Le platonisme mathématique doit être remis au 1er rang.
    Voyez mon blog :
    http://flechedutemps.blogspot.fr/

    La nature n’a pas besoin des formules hyper complexes de notre physique atomique….
    Le temps règle tout.
    Cordialement

    http://flechedutemps.blogspot.fr/2013/02/dans-pi.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *