AR Scorpii (AR Sco) : Découverte d’une naine blanche de type pulsar

Les chercheurs ont identifié un système binaire d’étoiles exotique situé à 380 années-lumières. Les résultats suggèrent que c’est une naine blanche pulsar surnommé AR Sco et c’est la première découverte du genre.


Les chercheurs ont identifié un système binaire d'étoiles exotique situé à 380 années-lumières. Les résultats suggèrent que c'est une naine blanche pulsar et c'est la première découverte du genre.
La naine blanche pulsar AR Sco - Crédit : Mark Garlick/University of Warwick

Dans les années 1960, on avait suggéré l’existence d’une version naine d’un qu’on connait comme une et des chercheurs viennent d’en confirmer l’existence. Cette pulsar est associée avec une étoile de type naine rouge. Cette naine blanche de type pulsar a été surnommée (). AR Sco contient les restes d’une étoile en rotation rapide connue comme une naine blanche.1 Cette naine blanche propulse des flux de particules électriques et de rayonnements à son étoile compagnon qui est une naine rouge. Ce processus fait que le système s’illumine et disparait toutes les 2 minutes. Cette recherche établit que le flux d’énergie balancé par AR Sco est un flux concentré dans la mesure où elle émet un rayonnement dans une seule direction, à la manière d’un accélérateur de particules et c’est quelque chose qui est très rare dans l’univers.

AR Sco se trouve dans la constellation du Scorpion située à 380 années-lumières de la Terre. La naine blanche pulsar fait la taille de la terre, mais elle possède une masse qui est 200 000 fois plus importante. AR Scorpius possède une orbite de 3,6 heures autour d’une étoile plus froide qui fait un tiers de la masse du soleil. Avec un champ électromagnétique qui est 100 millions de fois plus puissant que celui de la Terre et avec une rotation de 2 minutes, AR Sco produit des flux de particules et de rayonnement qui fouette la face de la naine rouge.

Ce flux puissant accélère les électrons dans l’atmosphère de la naine rouge à une vitesse proche de celle de la vitesse de la lumière et c’est également un effet rare dans des systèmes stellaires similaires. De ce fait, la naine rouge est alimentée par l’énergie cinétique de sa voisine. La distance entre les 2 est de 1,4 million de kilomètres. Les nouvelles données montrent que la lumière d’AR Sco est très polarisée suggérant que c’est le champ magnétique qui contrôle l’émission de tout le système.

On peut dire qu’AR Sco est comme une dynamo géante. Un aimant qui fait la taille de la terre et un champ magnétique qui est 10 000 fois plus puissant à tout ce qu’on peut produire en laboratoire et cet aimant tourne sur lui-même toutes les 2 minutes. Ce processus génère un gigantesque courant électrique sur son étoile compagnon qui produit ainsi les variations de lumière que nous détectons.

Sources

1.
Buckley DAH, Meintjes PJ, Potter SB, Marsh TR, Gänsicke BT. Polarimetric evidence of a white dwarf pulsar in the binary system AR Scorpii. Nat astron. 2017;1(2):0029. doi: 10.1038/s41550-016-0029
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *