NASA : Discussions sur un possible atterrisseur pour la lune Europa

La NASA vient de recevoir un rapport sur une mission potentielle pour Europa, l’une des lunes de Jupiter. Cette dernière est une bonne cible dans le système solaire pour trouver de la vie ou même pour en faire une cible habitable. Notons que le projet est encore à l’état d’embryon et on ignore s’il verra le jour.


La NASA vient de recevoir un rapport sur une mission potentielle pour Europa, l'une des lunes de Jupiter. Cette dernière est une bonne cible dans le système solaire pour trouver de la vie ou même pour en faire une cible habitable. Notons que le projet est encore à l'état d'embryon et on ignore s'il verra le jour.
Le possible atterrisseur pour la lune Europe - Crédit : NASA/JPL-Caltech

Un rapport sur la valeur scientifique potentielle pour un sur , l’une des lunes de Jupiter, a été envoyé à la . L’agence va engager une discussion plus large avec la communauté scientifique pour cette mission.

Au début de 2016, en réponse à une directive du Congrès, la Planetary Science Division de la NASA a lancé une étude de type pré-phase A pour mesurer la valeur scientifique et l’ingénierie nécessaire pour une mission possible pour Europa. La NASA commande régulièrement ce type de rapport connu comme le Science Definition Team (SDT) avant même les phases préliminaires de la mission.

Le rapport liste 3 objectifs scientifiques pour la mission. Le premier est la recherche d’une forme de vie sur Europa. Les autres objectifs concernent l’habitabilité d’Europa en analysant les matériaux sur sa surface ou de caractériser sa sous-surface pour une mission robotisée d’Europa et de son océan. Les scientifiques s’accordent sur le fait que les preuves sont solides pour qu’Europa, plus petite que la Terre, possède un grand océan salé sous sa croute de glace. Cet océan possède 2 fois plus d’eau que les océans sur Terre. Les découvertes récentes montrent que de nombreux corps dans le système solaire possèdent un océan souterrain, mais Europa se différencie parce que son océan est en contact avec le fond marin rocheux (le seul autre corps céleste ayant cette caractéristique est Encelade, la lune de Saturne). Cette caractéristique rare fait qu’Europa doit être la priorité pour chercher une forme de vie dans le système solaire.

Le rapport a aussi développé une stratégie pour une détection d’une forme de vie et c’est seulement la seconde fois que la NASA envisage cette stratégie depuis la mission Viking pour Mars. On aura les instruments scientifiques nécessaires pour confirmer la présence de la vie sur la surface d’Europa. Mais l’atterrissage sur la ne sera pas facile. On connait très peu de choses sur sa surface. De plus, Europa n’a pas d’atmosphère et donc, il faut que l’atterrisseur puisse délivrer sa charge sans des parachutes ou un bouclier.

Notons que cet atterrisseur est différent de la mission Europa alimentée par le solaire qui survolera la lune de Jupiter. Cette sonde Europa est prévue pour un lancement en 2020. La sonde arrivera sur Jupiter et elle orbitera autour de la géante gazeuse pendant 2 semaines pour une série de survols sur Europa. La sonde Europa va déterminer l’habitabilité d’Europe en cartographiant sa composition et déterminer les caractéristiques de son océan et sa couverture de glace.

 

Le rapport : http://solarsystem.nasa.gov/europa/technical.cfm

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *