Actualités scientifiques de la semaine #25

Les actualités scientifiques de la semaine du 13 au 18 février 2017. Toutes les sources sont en anglais.


Les actualités scientifiques de la semaine du 13 au 18 février 2017. Toutes les sources sont en anglais.

Batailles judiciaires autour de CRISPR-Cas9 – Cette semaine, le bureau des brevets aux États-Unis a donné raison au Broad Institute et au MIT concernant leurs brevets sur la technologie CRISPR-Cas9. Depuis 2012, ces deux instituts se battent contre Jennifer Doudna et Emmanuelle Charpentier de l’université de Vienne qui revendique également la paternité du CRISPR-Cas9. Ce sont ces chercheurs qui ont démontré les possibilités du CRISPR-Cas9, mais ce sont les chercheurs du Broad Institute et du MIT qui l’ont appliqué aux cellules eucaryotes qui concernent les plantes, le bétail ou les humains. Les brevets de l’université de Vienne sont trop vagues, car ils s’appliquent à toute cellule qui utilise la technologie tandis que Broad Institute a bien précisé le ciblage des eucaryotes. C’est une question de sémantique juste pour avoir le brevet et les Américains ont gagné cette manche. Les brevets du CRISPR-Cas9 pourraient rapporter des milliards de dollars à ces instituts respectifs puisque c’est une technologie qui va révolutionner la génétique. Mais il reste encore la bataille judiciaire en Europe.

Un groupe de géologues veulent qu’on reconnaisse un nouveau continent appelé Zealandia – Un groupe de géologues estiment qu’il y a un continent, résultat d’une fracture du supercontinent Gondwana dans le sud du Pacifique. Ce nouveau continent ferait une superficie de 5 millions de kilomètres carrés et les seules parties visibles sont la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie. Notons que ce groupe de chercheurs se bat pour faire reconnaitre ce continent depuis une décennie, mais disons que la communauté traine les pieds même si les preuves s’accumulent.

Le feuilleton de l’institut Pasteur touche à sa fin – L’institut Pasteur est empêtré dans une guerre interne pour la présidence depuis plusieurs mois. Christian Bréchot, le président actuel, doit partir le 30 septembre 2017 selon la décision du conseil d’administration. C’est l’âge du Christian Bréchot qui est en cause, car le règlement stipule qu’on ne peut pas nominer ou renouveler d’un mandat d’une personne qui a 64 ans. Et Bréchot aura 65 ans en juillet 2017, mais il estime qu’il peut toujours continuer ses tâches à l’Institut Pasteur. En apparence, un simple problème interne, mais cela a empiré par la suite avec des partisans et des détracteurs de Bréchot. C’est allé jusqu’à la diffamation et toutes sortes de coups bas. Espérons que cette décision va calmer les esprits dans ce vénérable institut.

Quand Robert F. Kennedy Jr plaide pour une commission pour la « sécurité » des vaccins – On peut être issu d’une lignée prestigieuse, mais cela n’empêche pas de débiter des conneries à la minute. Robert F. Kennedy Jr (neveu de John F. Kennedy) est un anti-vaccin et il s’est associé à l’acteur Robert de Niro pour lancer le projet World Mercury Project pour analyser les dangers du mercure, notamment dans le vaccin. RFK Jr s’inquiète notamment de la présence du thimerosal, un conservateur basé sur le mercure dans les vaccins en sachant que les doses sont minimales et qu’il n’y a aucun danger à les utiliser. Donc, l’administrateur Trump veut créer une commission pour la « sécurité » des vaccins et notre RFK Jr pourrait l’aider à l’organiser.

Est-ce que la planète Mars construit déjà ses anneaux – Dans quelques millions d’années, Phobos, l’une des lunes de la planète Mars sera réduite en pièces et elle va devenir un anneau autour de Mars. Mais une équipe suggère la présence de proto-anneaux autour de la planète rouge. Les preuves sont loin d’être convaincantes, car les débris détectés pourraient venir des astéroïdes, mais la sonde MAVEN a détecté un nuage de poussière en haute altitude qui pourrait être le début des anneaux de Mars. Mais il faut rester prudent avec ce type d’affirmation.

Après la brebis Dolly, un clonage de mammouth en laboratoire – Un généticien d’Harvard, George Church, estime qu’il peut développer un embryon de mammouth dans les 2 prochaines années. L’idée n’est pas de ressusciter un truc à la Jurassic Park, mais d’ajouter des caractéristiques génétiques du mammouth à un éléphant asiatique. Le projet est audacieux, mais il est rempli d’embuche. À la limite, on pourra peut-être créer un éléphant rempli de poils, mais est-ce qu’on peut le considérer comme un mammouth ? Dans le cas de la brebis Dolly, c’était la seule survivante parmi 277 essais et donc, on est loin encore de pouvoir cloner des animaux préhistoriques.

Quand des psychologues tentent d’étudier les trolls sur internet – Les psychologues ont tenté d’étudier les trolls sur internet qui s’acharnent sur l’affaire McCann. Cette affaire concernant la disparition de la petite Madeline McCann en 2007 et qui n’a jamais été retrouvée. Les médias se sont déchainés sur cette affaire et les parents ont été soupçonnés de violences domestiques en tentant de faire passer sa mort pour un enlèvement. Depuis 10 ans, les parents McCann sont harcelés continuellement par des trolls sur internet qui pensent qu’ils sont des espèces de justiciers et qu’ils auraient fait de meilleurs parents. Et il est logique de penser que l’étude des psychologues ne s’est pas bien passée puisque les trolls les ont également attaqués. Comme le mentionne l’article, au moins les volcanologues et les géologues font un métier plus tranquille puisque les roches n’insultent personne.

Découvert d’un essai écrit par Winston Churchill sur la possibilité d’une vie extra-terrestreWinston Churchill est considéré comme l’un des plus grands politiciens du 20e siècle, mais il était également passionné de science. En 1939, il avait écrit un essai pour le journal News of the World intitulé Est-ce que nous sommes seuls dans l’espace. Et il l’avait modifié en 1950 en changeant le titre par : Est-ce que nous sommes seuls dans l’univers. Cet essai est resté pendant des décennies dans une collection privée et c’est seulement l’année dernière que les scientifiques ont eu l’occasion de l’examiner. À cette question fondamentale, Churchill raisonne comme un scientifique en utilisant des arguments modernes de l’astrobiologie. Il part du principe de Copernic qui stipule qu’il est difficile pour nous d’être seul en considérant le gigantisme de l’univers. Cependant, il se base sur les connaissances scientifiques de son époque et il conclut que Mars et Vénus seraient les seules planètes dans le système solaire à abriter une vie potentielle. Quel contraste avec les politiciens actuels qui utilisent tous les arguments moisis des pseudosciences pour se faire élire !

Les papiers scientifiques de la Fondation Gates seront publié dans Science – Il y a quelques semaines, on avait rapporté que la Fondation Gates n’allait plus publier leurs papiers dans des revues qui n’acceptent leur condition en Open Access. La fondation exige que les papiers soient directement en Open Access avec les données de l’étude dès leur publication. Et la revue Science vient d’accepter ces conditions pour un paquet de fric. La Fondation Gates s’engage à verser 100 000 dollars par an à la revue Science pour proposer un vrai Open Access. C’est la première fois que cette revue prend cette décision et on peut penser que d’autres revues pourraient conclure un partenariat avec la fondation. C’est une bonne chose, mais cela implique que seules les entités très riches peuvent faire plier les revues scientifiques et leurs modèles de publication.

Un serveur de pré-publication centralisé pour les sciences humaines et de la vie ? – Si vous voulez trouver des papiers sur la physique, alors arXiv est une référence. Depuis plusieurs décennies, ce serveur de pré-publication recense la majorité des papiers en physique et dans les sciences dures. Et depuis quelques années, les sciences humaines et de la vie ont également leur serveur de pré-publication avec notamment bioRxiv pour tout ce qui concerne la biologie, mais également ChemRxiv pour la chimie, psyArXiv pour la psychologie, AgriXiv pour les sciences agricoles et paleorXiv pour la paléontologie. Cela fait un bordel pas possible et des chercheurs appellent à créer un serveur pré-publication centralisé qui réunirait toutes les sciences humaines et celles du vivant.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *