Actualités scientifiques de la semaine #27

Les actualités scientifiques de la semaine du 27 février jusqu’au 4 mars 2016 que nous n’avons pas pu traiter. Toutes les sources sont en anglais.


Les actualités scientifiques de la semaine du 27 février jusqu'au 4 mars 2016 que nous n'avons pas pu traiter. Toutes les sources sont en anglais.

L’effondrement génétique des mammouths laineux – Avant leur disparition, les mammouths laineux ont subi un effondrement génétique avec une duplication de mauvais gènes et d’erreurs génétiques. Cela s’explique par la réduction de la population où la sélection naturelle n’était pas pleinement efficace et que le concept du plus adapté n’était plus pertinent. Cela doit donner des pistes pour la protection des animaux d’aujourd’hui. On regarde constamment les facteurs internes, mais cette étude prouve qu’il y a également des processus externes qui peuvent accélérer l’extinction de l’espèce.

Les erreurs de données sur le mouvement des migrants – En 2015, Frontex, agence européenne responsable de la sécurité des frontières, avait publié un communiqué disant que 710 000 migrants étaient entrés en Europe pendant les 9 premiers mois de 2015. Le problème est que Frontex avait compté 2 ou 3 fois la même personne s’il traversait l’Union. Il était compté une première fois lorsqu’elle arrivait en Grèce et elle était compté une seconde fois lorsqu’elle quittait l’Europe pour se rendre en Albanie. Ce type d’erreur est fréquent, car il est difficile d’avoir des données fiables sur le mouvement des réfugiés. Mais les médias et les législateurs peuvent créer une panique morale sur ces personnes qui viennent squatter en Europe. Malgré ces erreurs fréquentes, la plupart des organisations n’ont pas de mécanismes pour vérifier de la fiabilité des données.

Un psychologue sommé de démission parce qu’il exige les données avec les études psychologiquesGert Storms est un évaluateur pour la revue Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory, and Cognition qui appartient à l’association américaine de psychologie. Ces dernières années, la psychologie s’est pris plusieurs balles dans la tête à cause d’études foireuses ou de données incomplètes. Ce chercheur a exigé que tous les auteurs, qui veulent lui envoyer leur papier, doivent également publier les données. L’association, qui n’applique pas ces directives, a demandé à Storms de démissionner. Ce dernier a refusé et il a envoyé des messages à d’autres éditeurs qui ont répondu qu’ils quitteraient aussi la revue si Storms était forcé de partir. L’association réfléchit à changer ses directives pour que les auteurs publient leurs données. C’est une bonne chose, car si la psychologie ne nettoie pas sa discipline, alors on aura de plus en plus d’études foireuses.

L’administration Trump envisage une réduction de 40 % sur le budget EPAL’agence de protection de l’environnement (EPA) risque de subir la première saignée scientifique de la part de l’administration Trump. Une proposition veut réduire son budget de 40 % pour éviter des législations supplémentaires qui pèseraient sur les entreprises et les états respectifs. Les secteurs qui disparaitront de l’EPA, si la baisse est effective, seront le réchauffement climatique, la qualité de l’eau et de l’air et la sécurité des substances chimiques. Depuis longtemps, les républicains veulent mettre la main sur l’EPA et c’est l’occasion rêvée de supprimer toutes les législations impopulaires auprès des entreprises qui polluent le plus ou qui mettent n’importe quoi dans la nourriture.

Le télescope Event Horizon est prêt pour photographier la silhouette du trou noir – En 2017, l’un des événements majeurs de la science sera l’observation de l’ombre d’un trou noir par un réseau d’observatoires répartis dans le monde connu comme l’Event Horizon. Ce projet va tenter de photographier l’ombre du trou noir, soit le contour qui est composé de gaz et de matière tourbillonnante autour du trou noir. Un objectif est également de cartographier l’horizon des événements qui est le point de non-retour du trou noir. L’observation va s’étaler pendant 10 jours du 5 au 14 avril 2017 et il faudra un an pour analyser les données afin de déterminer si on a réussi cette première image. Et contrairement à ce que racontent beaucoup de médias, il ne s’agit pas de photographier un trou noir, car c’est impossible. Au-delà de l’image qui va faire le tour du monde, il s’agit aussi de vérifier le comportement de la relativité générale à proximité du trou noir.

D’anciens fossiles de crânes, découverts en Chine, pourraient appartenir aux Denisoviens – Les seules fossiles de Denisoviens qu’on a trouvé jusqu’ici se trouvaient dans une grotte en Sibérie. Mais des chercheurs chinois rapportent la découverte de 2 fossiles de crânes partiels datant respectivement de 105 000 et 125 000 ans. Ils l’appellent comme un Archaic Homo et ces fossiles pourraient appartenir à une nouvelle espèce d’humains ou une variante orientale des Neandertals. Mais d’autres chercheurs suggèrent que cela pourrait être des Denisoviens à cause de leur similitude.

Le Dark Net est bien plus robuste que l’internet – Une recherche suggère que le Dark Net possède une structure beaucoup plus robuste que le standard réseau des réseaux. Le Dark Net indique principalement des sites en .onion qu’on peut accéder via le réseau TOR. Mais personne ne va convertir le réseau internet en équivalent de Dark Net, car cela couterait trop cher. Mais si les attaques sur internet continuent de cette manière, alors le Dark Net va devenir progressivement le nouvel internet dans les prochaines années.

Le Mal triomphe dans les mondes parallèles et Dieu est impuissant – Quand un philosophe, croyant en un Dieu bienveillant, utilise le concept de superposition de la mécanique quantique pour intégrer la croyance en Dieu, alors ça donne un article vraiment douteux. La superposition de la mécanique quantique possède 2 interprétations. La première est l’interprétation de Copenhague dont laquelle l’effondrement de la fonction d’onde propose des probabilités sur la mesure du résultat. La seconde interprétation, proposée par Hugh Everett estime qu’il n’y a pas d’effondrement et que les possibilités, qu’on ne voit pas dans notre monde actuel, existent dans des mondes parallèles. Dans le cas d’un jet de pièce avec pile ou face, si vous avez face, alors il y a un monde parallèle où vous avez pile. L’auteur de cet article croit en l’existence d’un Dieu bienveillant dans la mesure où il estime que notre monde est conçu pour réduire le mal autant que possible. Il y a des catastrophes, mais elles sont moins nombreuses. Mais si l’interprétation des mondes parallèles est vraie, alors à chaque fois que votre ville échappe à un tremblement de terre, un volcan ou un météore, alors ces catastrophes se produisent dans des mondes parallèles indiquant que la majorité de ces mondes est remplie par la souffrance et le mal. L’article est intéressant, mais le fait d’introduire le concept d’un Dieu bienveillant gâche tout. Nautilus est un bon magazine qui propose souvent des narrations intéressantes aux frontières de la science, mais beaucoup de scientifiques lui reprochent de piétiner les principes de séparation entre la croyance et la science.

Ci-dessous, nous vous donnons un sondage pour voir si des vidéos sur Youtube s’inspirant des actualités scientifiques de la semaine pourraient vous intéresser. Ce serait juste des images avec un commentaire audio (une sorte de version vidéo de ces revues de la semaine), mais cela pourrait être intéressant. Vous pourriez donner votre avis en votant sur ce sondage. Les revues sur le site continueraient d’exister et on proposerait des vidéos selon le temps disponible.

Est-ce que vous voulez des vidéos sur les actualités scientifiques de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *