L’abstinence sexuelle avant le mariage est un échec

On n’avait pas besoin de confirmation, mais des études démontrent que l’abstinence sexuelle avant le mariage est un échec dans tous les domaines de l’éducation sexuelle.


On n'avait pas besoin de confirmation, mais des études démontrent que l'abstinence sexuelle avant le mariage est un échec dans tous les domaines de l'éducation sexuelle.

Deux papiers scientifiques montrent que les programmes et les politiques d’ avant le aux États-Unis sont inefficaces, car ils ne retardent pas l’initiation sexuelle et ils ne réduisent pas les comportements sexuels à risque. Les programmes d’abstinence sexuelle avant le mariage violent également les droits de l’homme chez les adolescents, collectent des informations médicalement précises, stigmatisent ou excluent de nombreux jeunes et renforcent les stéréotypes nuisibles de genre en pénalisant les programmes de . Les programmes d’abstinence sexuelle avant le mariage ont été largement rejetés par les professionnels de santé qui s’occupent des jeunes incluant la Society for Adolescent Health and Medicine. Les résultats sont publiés dans le Journal of Adolescent Health.

Des preuves scientifiques considérables se sont accumulées sur le manque d’efficacité des programmes d’abstinence sexuelle avant le mariage depuis que les auteurs avaient publié un papier similaire dans le Journal of Adolescent Health en 2006. En revanche, les programmes complets d’éducation sexuelle ont des effets favorables sur de multiples comportements chez les adolescents incluant l’initiation sexuelle, le nombre de partenaires sexuels, la fréquence de l’activité sexuelle, l’utilisation de préservatifs, la contraception, la fréquence de l’activité sexuelle non protégée, les IST et la grossesse. Une éducation sexuelle complète permet aux jeunes de demeurer abstinents, mais la seule abstinence sexuelle est totalement inefficace.

Le poids de la preuve scientifique montre que ces programmes ne permettent pas aux jeunes de retarder l’initiation des rapports sexuels. Même si l’abstinence est théoriquement efficace, dans la pratique, les intentions de s’abstenir des activités sexuelles ne fonctionnent tout simplement pas selon le co-auteur John Santelli de la Mailman School of Public Health. Ces programmes ne préparent pas les jeunes à éviter les grossesses non désirées ou les maladies sexuellement transmissibles.

Pour étudier les politiques actuelles des États-Unis sur les programmes d’abstinence sexuelle avant le mariage, les chercheurs se sont tournés vers de multiples sources incluant la recherche scientifique et d’autres papiers axés sur l’efficacité des programmes d’abstinence sexuelle jusqu’au mariage ainsi que des informations issues des organisations des droits de l’homme.

Compte tenu de l’augmentation rapide de l’âge du premier mariage à travers le monde, on assiste à un déclin rapide des jeunes qui restent abstinents jusqu’au mariage. Aux États-Unis, l’écart entre l’âge du premier et le premier mariage est de 8,7 ans chez les jeunes femmes et il est de 11,7 ans chez les jeunes hommes.

Les approches de l’abstinence sexuelle avant le mariage ont également pénalisé l’éducation sexuelle, les programmes de planification familiale et les efforts de prévention du VIH au niveau national et mondial. De 2002 à 2014, le pourcentage d’écoles, qui exigent que les élèves apprennent à connaître la sexualité humaine, est passé de 67 % à 48 % et les exigences en matière de prévention du VIH ont diminué de 64 % à 41 %. En 1995, 81 % des adolescents et 87 % des adolescentes ont déclaré avoir reçu des instructions formelles sur les méthodes de contraception. Mais de 2011 à 2013, c’était retombé à 55 % des jeunes hommes et 60 % des jeunes femmes.

Les jeunes ont droit à l’éducation sexuelle qui leur donne les informations et les compétences dont ils ont besoin pour rester en sécurité et en bonne santé selon Leslie Kantorde de la Mailman School of Public Health et vice-présidente de la Planned Parenthood Federation of America. Le fait de restreindre les informations essentielles sur la santé des jeunes est une violation de leurs droits. Les programmes d’abstinence sexuelle avant le mariage pénalisent les jeunes parce qu’ils seront non préparés et ces programmes sont particulièrement nocifs pour les jeunes qui sont sexuellement actifs, qui sont LGBTQ ou qui ont subi des abus sexuels.

Le Congrès a consacré plus de 2 milliards de dollars aux programmes nationaux d’abstinence sexuelle avant le mariage de 1982 à 2017. Le financement actuel est de 85 millions de dollars par an. Les États-Unis ont également dépensé 1,4 milliard de dollars pour l’abstinence sexuelle avant le mariage dans l?aide étrangère à la prévention du VIH. En vertu des directives actuelles, les États-Unis ne peuvent pas utiliser des fonds pour éduquer les adolescents sur l’utilisation de contraceptifs ou discuter des méthodes contraceptives sauf pour démontrer les taux d’échec.

La promotion de la santé sexuelle et reproductive chez les adolescents devrait reposer sur des preuves et des connaissances scientifiques, des principes de santé publique et des droits de l’homme selon Santelli. L’abstinence sexuelle avant le mariage pour les politiques et les programmes de santé devrait être abandonnée.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *