lundi , 25 septembre 2017

Les impacts cachés de l’extraction et du commerce du sable

Le sable semble être une ressource illimitée, mais l’urbanisation galopante de notre monde provoque des problèmes d’environnementaux sur l’extraction et le commerce du sable. Si on ne fait rien en considérant le sable comme une ressource illimitée, alors il ne faudra pas s’étonner d’une pénurie dans le futur.


Les impacts cachés de l’extraction et du commerce du sable

Le sable qui s’étend à perte de vue est une métaphore pour des ressources illimitées. Mais les chercheurs dans la revue Science proposent une autre métaphore.1 Le sable qui s’écoule dans un sablier indique que nous avons de moins en moins de temps. Le sable est la base du développement urbain à travers le monde. Le sable est le principal composant du béton, de l’asphalte, du verre et de l’électronique. Il est bon marché et on peut l’extraire facilement. Les chercheurs aux États-Unis et en Allemagne estiment qu’un accès facile a sous-estimé les coûts globaux réels de l’exploitation minière et de la consommation de sable.

Les mines de sable à travers le monde sont associées à l’érosion côtière, à la destruction de l’habitat et à la propagation des espèces envahissantes. Les bassins d’eau créés par l’extraction du sable deviennent des sites de reproduction des moustiques porteurs de paludisme. Les conséquences négatives de l’exploitation minière ne se font pas sentir dans la consommation, mais plutôt dans les régions les plus pauvres où le sable est exploité. Les bénéfices tentants du commerce de sable à grande échelle engendrent le crime organisé et les conflits internationaux. Ainsi en Inde, on connait une “mafia du sable” qui est l’une des plus puissantes et les plus violentes du pays. Il y a des indications selon lesquelles les tentatives de réglementation ont inspiré des profils plus illégaux et peu scrupuleux.

Extraction du sable à la Nam Khan River qui est un affluent du Mekong à coté de Luang Prabang au Laos. Cette région possède de nombreux complexes touristiques et un sanctuaire d'éléphant qui nécessitent beaucoup de sable pour la construction - Crédit : Aurora Torres, German Centre for Integrative Biodiversity Research (iDiv)

Extraction du sable à la Nam Khan River qui est un affluent du Mekong à coté de Luang Prabang au Laos. Cette région possède de nombreux complexes touristiques et un sanctuaire d’éléphant qui nécessitent beaucoup de sable pour la construction – Crédit : Aurora Torres, German Centre for Integrative Biodiversity Research (iDiv)

Le plus grand souci selon les auteurs est qu’on ne comprend pas clairement le véritable impact et l’économie de l’exploitation du sable. De simples anecdotes, qui ont reçu une certaine publicité, expliquent que les solutions ne se limitent pas à un seul endroit. Les transactions de sable et le prix d’obtention de la ressource naturelle s’étendent sur toute la planète dans un réseau d’approvisionnement, de demande et d’énergie.

Comme de nombreuses ressources naturelles, le sable est un exemple parfait de transactions qui semblent simples, mais qui sont profondément complexes avec de l’inégalité et du risque selon le co-auteur Jianguo Jack Liu de la Michigan State University. Une approche systémique est nécessaire pour éviter les catastrophes et atteindre la viabilité du sable.

Le sable et le gravier sont la ressource la plus extraite du monde et comme l’eau, le sable est dans une catégorie de base commune ce qui signifie qu’il est facile à obtenir et difficile à réglementer. Mais même si certaines sources de sable se reconstituent, les auteurs du papier notent que la combinaison actuelle de la demande en hausse et des mines sans restriction pour répondre à cette demande est la recette parfaite pour des pénuries.

A Pak Beng au Laos, une petite ville à coté de la rivière Mekong. Le sable est extrait de la rivière pour être transporté par des camions - Aurora Torres, German Centre for Integrative Biodiversity Research (iDiv)

A Pak Beng au Laos, une petite ville à coté de la rivière Mekong. Le sable est extrait de la rivière pour être transporté par des camions – Aurora Torres, German Centre for Integrative Biodiversity Research (iDiv)

Le sable, devenant une ressource rare, est un enjeu émergent pour l’environnement et la société, mais on ne le reconnait pas et on ne le comprend pas encore selon la première auteure Aurora Torres, chercheuse au German Centre for Integrative Biodiversity Research (iDiv). La classification du sable comme abondante ou renouvelable n’est pas la bonne façon de procéder à moins que les taux de renouvellement correspondent ou dépassent les taux d’extraction. Malheureusement, on n’a pas encore de budget mondial du sable. Jusqu’à présent, la recherche sur les problèmes de sable a été largement fragmentée.

Les auteurs soulignent une chose certaine qui est l’incertitude flagrante de l’approvisionnement global en sable et les coûts réels d’obtention du sable. Une tragédie imminente du sable est à craindre et il faut qu’on comprenne les impacts de l’extraction du sable à travers les problèmes environnementaux, de viabilité de la terre, du transport, du commerce et la nuisance aux personnes et à la nature. Le groupe lance le premier effort international pour examiner systématiquement la portée de l’offre et de la demande en sable.

On doit réexaminer toutes les problématiques liées au sable selon les chercheurs. On doit comprendre ce qui se passe dans les endroits où on extrait le sable, les régions où on l’utilise et les nombreux points intermédiaires entre l’offre et la demande.

Sources

1.
A looming tragedy of the sand commons. Science. http://dx.doi.org/10.11126/science.aao0503. Accessed September 7, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 4,50 out of 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm
Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG