Stanton Glantz, l’incarnation de la crapule anti-vape


  • FrançaisFrançais


  • Ci-dessous, un extrait de mon livre, "La vape qui dérange : Comprendre les enjeux politiques et idéologiques contre la cigarette électronique".

    Stanton Glantz est un professeur de médecine américain à la retraite et c’est sans doute l’une des pires saloperies anti-vape qui existe sur cette planète. C’est une célébrité puisqu’il fait partie des hommes qui ont révélé que Big Tobacco cachait le fait que le tabac provoquait le cancer dans les années 1980 avec les grands procès qui ont suivi.

    Il est l’auteur d’un best-seller appelé The Cigarette Papers publié en 1996. En 1994, Glantz reçoit deux cartons pleins de documents qui prouvaient que Big Tobacco cachait des preuves depuis des décennies et ce livre est le résultat de l’analyse de ces documents.

    Quand la cigarette électronique est arrivée, Glantz a été instinctivement contre. Par pure idéologie, sans jamais regarder les preuves qui s’amoncelaient en faveur de la vape. Et il a commencé à l’attaquer sans relâche depuis 2010.

    Et comme il ne pouvait pas attaquer sur les preuves, alors il a commencé à en fabriquer. L’une de ces plus belles pièces montées d’excréments scientifiques est une étude qu’il a publiée en juin 2019 dans la revue Journal of the American Health Association. Dans cette étude, ce crétin et ses acolytes ont regardé l’utilisation de la vape dans la population américaine et ils ont vu qu’il y avait une augmentation conséquente d’accidents cardiaques.

    Déjà en soi, c’est juste une corrélation et non une causalité. Il aurait fallu éliminer tous les biais possibles pour avoir une corrélation prouvée et ensuite, confirmer pour la causalité par un essai clinique. Mais on parle ici de Glantz qui est une pure saloperie dans la science américaine.

    Quand l’étude a été publiée, les médias se sont déchaînés comme d’habitude, à peine si après la première bouffée, les vapoteurs ne tombaient pas comme des mouches comme John Wayne dans un film de Far West. Mais les vrais experts, ceux qui savent compter et analyser les statistiques ont vu plusieurs problèmes avec l’étude. De nombreuses données étaient manquantes et on a eu beaucoup de commentaires à la revue pour dire que cette étude puait la merde à des kilomètres.

    Après plus de 7 mois de bataille, cette étude a été finalement rétractée par la revue. Mais le mal était déjà fait, dans l’esprit de beaucoup de gens, la vape est associée à l’accident cardiaque et qu’on allait tous mourir.

    Mais c’était quoi l’arnaque ? Oh juste une broutille ! Il y avait bien eu des accidents cardiaques, mais ils se sont produit avant que les personnes commencent la vape… Je vous laisse imaginer le degré d’idéologie rance et de malhonnêteté pour publier une telle merde.

    Le livre « La vape qui dérange » sur Amazon

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    4 réponses

    1. Elodie binr dit :

      Bonsoir. j’espère que vous allez bien!
      Rien à voir avec cet article mais continuez-vous à répondre sur le forum d’interprétation des rêves ?
      Merci d’avance pour votre réponse !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *