vendredi , 15 décembre 2017

Le problème de l’ordre des auteurs et des déclarations de contribution dans la publication scientifique

Une étude révèle des problèmes et des disparités sur l’ordre des auteurs et la contribution des déclarations dans les publications scientifiques. L’ordre des auteurs est important pour les chercheurs, car il détermine ceux qui ont contribué le plus au papier, mais ce n’est pas toujours aussi simple.


Le problème de l’ordre des auteurs et des déclarations de contribution dans la publication scientifique
Il y a souvent des discussions quand on écrit un papier scientifique. Mais la discussion la plus gênante est celle qui concerne l’ordre des auteurs. Qui doit figurer en premier, en dernier ou même en tant qu’auteur sur une publication scientifique ? Même si de nombreuses revues scientifiques essaient de fournir plus de détails sur les contributions des auteurs en exigeant des déclarations explicites, ces déclarations de contribution reçoivent beaucoup moins d’attention que l’ordre des auteurs selon les nouvelles découvertes d’une équipe de Georgia Tech-University de Passau.

L’ordre des auteurs est un critère pour l’évaluation d’une étude scientifique

Dans l’étude, qui sera publiée dans la revue Science Advances, l’équipe a interrogé plus de 6 000 auteurs correspondants d’études publiées ces dernières années.1 Ils ont constaté que, même si les chercheurs, évaluant un papier, considèrent les déclarations de contribution utiles pour comprendre les compétences spécifiques apportées par les membres de l’équipe, ils utilisent toujours l’ordre des auteurs pour évaluer les travaux.

La paternité est un sujet qui occupe une place importante dans l’esprit des chercheurs. Les publications scientifiques jouent un rôle majeur dans l’avancement des carrières dans les universités et les instituts de recherche et l’ordre des auteurs est un moyen largement utilisé, mais imprécis, d’inférer les contributions des chercheurs. En partie, le problème avec les déclarations de contribution est qu’elles ne sont pas toujours disponibles, et quand elles le sont, les déclarations ont tendance à ne pas avoir une structure uniforme selon Sauermann, qui a mené la recherche en tant que professeur au Scheller College of Business de Georgia Tech.

Le manque d’uniformité et de détail dans les déclarations de contribution laisse la porte ouverte à des interprétations ce qui explique pourquoi seule une minorité de sujets les trouve plus utiles que l’ordre des auteurs selon Sauermann. Parmi les 10 revues scientifiques les plus importantes, seules 2 offrent des modèles standardisés pour la rédaction et une seul exige des niveaux de contributions spécifiques. On ne publie pas systématiquement les déclarations de contribution même si cela les oblige à les soumettre.

L'ordre des auteurs selon leurs contributions à l'étude -  Crédit : Georgia Tech

L’ordre des auteurs selon leurs contributions à l’étude –
Crédit : Georgia Tech

L’équipe de recherche a également examiné la relation entre l’ordre de l’auteur et les déclarations de contribution sur plus de 12 000 articles publiés et elle a constaté que cette relation n’est pas cohérente dans de nombreux cas. Même si les déclarations de contribution comprenaient des informations sur les types de travaux fournis par chaque auteur, elles ont peu d’informations sur le niveau d’effort de chaque auteur ce qui était particulièrement problématique lorsque plusieurs auteurs étaient répertoriés sous les mêmes contributions selon Sauermann et Carolin Haeussler.

Les déclarations de contribution fournissent peu d’informations sur l’importance d’une contribution particulière pour la réussite du projet. Les différences dans l’importance des contributions particulières entre les projets peuvent expliquer, par exemple, pourquoi certaines équipes attribuent des postes d’auteurs éminents à des personnes qui apportent principalement des contributions empiriques alors que d’autres attribuent ces postes à des membres dont les contributions sont conceptuelles.

Les problèmes de l’ordre des auteurs

Quand nous avons parlé à des scientifiques, de nombreux pensent qu’il existe certaines normes et ils savent comment interpréter l’ordre des auteurs selon Sauermann. Mais quand vous creusez vraiment le sujet, alors c’est loin d’être clair et chacun possède son interprétation de l’ordre des auteurs. Et comme si cela ne suffisait pas, les conventions de l’ordre des auteurs varient en fonction du domaine de recherche.

L’étude a également révélé une divergence d’opinions intéressante entre les chercheurs juniors et seniors, les premiers se préoccupant davantage des déclarations de contribution et de la façon dont ils sont discutés et conçus. Quand nous lisons les réponses à nos questions, alors nous avons l’impression d’une communauté vraiment divisée selon Sauermann. Certains croient que le fait d’insister sur les détails dans les déclarations de contribution est une bonne chose et certains craignent que cela puisse nuire au travail d’équipe et à la collaboration. .

Ce niveau d’intérêt pourrait ouvrir la voie à d’autres discussions selon M. Sauermann et c’est nécessaire à la communauté scientifique et à la recherche pour progresser et clarifier le processus. Et cela va devenir encore plus difficile selon Sauermann. Nous passons par des changements dans la recherche et les équipes deviennent plus grandes et plus diversifiées.

Sources

1.
Authorship and contribution disclosures. Science Advances. http://dx.doi.org/10.1126/sciadv.1700404.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d’emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l’actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG