Étiqueté : Expression génétique

La Cuscute, une plante parasite, peut utiliser le MicroARN dans sa plante hôte pour désactiver l'expression des gènes associés aux mécanismes de défense - Crédit : Penn State University 0

La Cuscute, une plante parasite qui peut contrôler les gènes de sa plante hôte

Une recherche suggère que la Cuscute, une plante parasite, est capable de réguler l’expression des gènes de sa plante hôte pour désactiver ces mécanismes de défense. C’est la première fois qu’on découvre ce processus chez une plante parasite et cela pourrait offrir des pistes pour créer de la résistance dans les plantes agricoles.

En utilisant la tomate comme exemple, des chercheurs proposent une preuve à l'appui de la technologie CRISPR pour stimuler les rendements agricoles sur 3 principaux traits qui sont la taille, l'architecture de ramification et la forme de la plante. 0

Le CRISPR pour stimuler les rendements agricoles

En utilisant la tomate comme exemple, des chercheurs proposent une preuve à l’appui de la technologie CRISPR pour stimuler les rendements agricoles sur 3 principaux traits qui sont la taille, l’architecture de ramification et la forme de la plante.

Une image confocale du cerveau d'un têtard révèle des neurones dopaminergique (en vert) qui ont augmenté dans une reconnaissance parentale typique et les neurones GABAergique (en rouge) ont augmenté dans une parenté sociale étendue - Crédit : UC San Diego 0

L’identification des racines de l’attraction

Les chercheurs suggèrent qu’une commutation de neurotransmetteur est associée à l’attraction, notamment sur le lien parental. Et que ce processus peut réagir à des odeurs. C’est ainsi qu’un agneau peut localiser ses parents avec une grande précision dans un grand troupeau de moutons qui semblent identiques.

L'embryon virtuel fournit des prédictions les cellules qui s'expriment. Par exemple, les gènes qui sont évités (rouge) et ceux qui sont traités (vert). Pour voir la distribution spatiale, les chercheurs peuvent observer l'embryon sous tous les angles - Crédit : Drosophila Virtual Expression eXplorer, BIMSB at the MDC 0

La reconstruction d’un embryon de mouche cellule par cellule

Des chercheurs ont réussi à analyser les expressions géniques de milliers de cellules individuelles de l’embryon de la mouche Drosophila melanogaster. Et à partir des données recueillies, ils ont pu reconstruire un embryon virtuel de mouche qui a les mêmes expressions géniques.