Étiqueté : Microbiote intestinal

Un essai clinique à petite échelle montre le potentiel de capsule qu'on avale pour mesurer l'activité et le fonctionnement de l'intestin en temps réel. Les premiers résultats révèlent un nouveau mécanisme immunitaire contre les corps étrangers. Toutefois, il faudra attendre les phases II et III des essais cliniques pour déterminer la sécurité et la performance de cette capsule. 0

Des capteurs comestibles révèlent le mystère des intestins humains

Un essai clinique à petite échelle montre le potentiel de capsule qu’on avale pour mesurer l’activité et le fonctionnement de l’intestin en temps réel. Les premiers résultats révèlent un nouveau mécanisme immunitaire contre les corps étrangers. Toutefois, il faudra attendre les phases II et III des essais cliniques pour déterminer la sécurité et la performance de cette capsule.

Une étude suggère que les bactéries de l'intestin, connues comme des lactobacilles, sont très sensibles au sel et qu'elles sont tuées par une surconsommation de sel. Le résultat est que cela augmente la pression sanguine et la prolifération de cellules qui sont associées à la sclérose en plaques. 1

Les bactéries de l’intestin sont sensibles au sel

Une étude suggère que les bactéries de l’intestin, connues comme des lactobacilles, sont très sensibles au sel et qu’elles sont tuées par une surconsommation de sel. Le résultat est que cela augmente la pression sanguine et la prolifération de cellules qui sont associées à la sclérose en plaques.

Il y a 80 millions d'années, un groupe d'abeilles a commencé à adopter un comportement social tel que le fait d'élever des jeunes, partager les ressources alimentaires ou défendre leur colonie. Aujourd'hui, les descendants de ces "pionniers" sont les abeilles domestiques, les abeilles sans aiguillon et les bourdons. Et toutes ces abeilles contemporaines ont gardé 5 espèces de microbes qui ont évolué avec elles pendant ces 80 millions d'années. 1

Les abeilles ont les mêmes microbes intestinaux depuis 80 millions d’années

Il y a 80 millions d’années, un groupe d’abeilles a commencé à adopter un comportement social tel que le fait d’élever des jeunes, partager les ressources alimentaires ou défendre leur colonie. Aujourd’hui, les descendants de ces “pionniers” sont les abeilles domestiques, les abeilles sans aiguillon et les bourdons. Et toutes ces abeilles contemporaines ont gardé 5 espèces de microbes qui ont évolué avec elles pendant ces 80 millions d’années.