Netflix veut supprimer le blocage géographique



netflix

veut devenir un service global en supprimant la notion même de blocage géographique. Le projet est de proposer les contenus à tous les internautes du monde entier sans aucune restriction. La Grande Muraille des Majors est encore à franchir pour que ce rêve devienne réalité.


 

Netflix pourrait supprimer le blocage géographique à l’avenir. En théorie, cela rendrait les VPN obsolètes, car les internautes de tous les pays pourraient accéder au même contenu sans aucune restriction. Mais est-ce que les Majors et les studios d’Hollywood vont suivre ? C’est la question à 7 milliards de dollars.

Netflix Global s’appuie sur l’annonce de l’Union Européenne concernant la Digital Single Market Strategy qui concerne l’unification des technologies de communication pour tout le monde. Les principales directives de cette stratégie est de supprimer le blocage géographique en Europe, la discrimination numérique et la mise à jour des lois sur le droit d’auteur.

Reed Hastings, le CEO de Netflix a déclaré concernant le piratage par VPN :

Le VPN sur Netflix est minoritaire comparé au piratage des contenus au niveau mondial. Si les personnes pouvaient accéder au contenu légal sans aucune restriction, alors on pourrait combattre le piratage de manière très efficace. L’ambition de Netflix Global est de proposer le même type de contenu pour tout le monde sur la planète. Et les VPN deviendraient inutiles si on arrive à passer à un Netflix Global.

 

Il a ajouté que les gens piratent principalement parce que de nombreux personnes dans le monde entier ne peuvent pas accéder au contenu comme ils le voudraient et quand ils le voudraient. Si on leur donne tout le contenu disponible pour un prix abordable, alors on tue le piratage dans l’oeuf.

Netflix enfonce juste des portes ouvertes avec ces déclarations, car cela fait des années que les internautes réclaments un accès au contenu sans aucune restriction géographique. Restriction géographique qui n’a aucune autre utilité que de remplir les poches des Majors avec les revenus générés pour chaque région. Cependant, cela reste une déclaration pour le moment et on ne voit pas comment des Majors qui sont habitués à s’engraisser sur le dos des consommateurs pourraient accepter de proposer leur contenu sur un Netflix Global qui le distribuerait sans aucune restriction.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Pas de réponses

  1. Sam dit :

    On est prêt à payer une certaine somme par mois si le service est pratique et propose l’intégralité des contenus disponibles par ailleurs.
    Mais comme ce n’est pas le cas, on pirate…
    Cette situation est aussi stupide que le zonage des DVD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *