Linkedin descend aux enfers avec 6 milliards de perte


  • FrançaisFrançais



  • linkedin

    Linkedin est descendu aux enfers en Bourse après la publication de ses résultats. Le début de la fin de la spéculation financière sur les réseaux sociaux ?


     

    Un autre jour et un autre choc pour les investisseurs dans les réseaux sociaux. Linkedin a perdu 20 % de sa valeur dans les premières heures de vendredi et cette baisse a provoquée une perte de 6 milliards de dollars dans sa capitalisation. La descente a été provoquée par les résultats catastrophiques de Linkedin. L’entreprise a publié le pire chiffre d’affaire par trimestre depuis 4 ans et son entrée en Bourse. Ces résultats suivent ceux de Twitter dont l’action a baissé de 24 % et il a aussi perdu environ 6 milliards de dollars dans sa capitalisation.

    Mais tous les réseaux sociaux sont dans la tourmente. Même Facebook a posté des revenus en baisse depuis près de 2 ans et son action a baissé de 5 %. Toutefois, Facebook a encore la confiance des investisseurs ce qui explique qu’il n’a pas dévissé en Bourse comme Twitter et Linkedin.

    Linkedin tente de convaincre les utilisateurs que ce chiffre d’affaire en base est causé par ses dépenses dans le recrutement et surtout le rachat de Lynda.com. L’action de Linkedin se négociait autour de 200 dollars alors qu’il avait atteint les 276,17 en février 2015. Et les firmes continuent de revoir leurs actions Linkedin à la baisse jusqu’à 172 dollars. Pour de nombreux analystes, Linkedin a été un bouc-émissaire après la perte de Twitter. Les investisseurs ont mis les 2 réseaux sociaux dans le même panier, alors que Linkedin possède une base qui est plus solide que Twitter. Dans le domaine professionnel, Linkedin est considéré comme une référence et sa monétisation est plus stable grâce aux profils payants et des offres dédiés aux entreprises.

    Mais le marché ne prend jamais en compte tous ces détails. La plupart des investisseurs ont tendance à simplifier l’information au maximum et si pour eux, Twitter est un réseau social en perte, alors Linkedin et tous les autres sont aussi en perte. Cela montre aussi que la spéculation forcenée dans le domaine des réseaux sociaux est en train d’amorcer une tendance baissière et on verra le secteur des Startups qui sera détruit dans les mois à venir si les investisseurs ne reprennent pas confiance dans le secteur des réseaux sociaux.

    Pour certains, une explosion de la bulle financière autour des réseaux sociaux ne serait pas une mauvaise chose, car les investissements et les dépenses sont illimités alors que le retour sur investissement est proche de zéro. On peut penser que Linkedin pourra se relever après ce dérapage incontrôlé en Bourse, mais les carottes semblent cuites pour Twitter qui n’a jamais trouvé son business model. Et cela le fragilise, car il n’est pas à l’abri d’une OPA hostile qui serait bien accueillie par les investisseurs.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.