Une femme virée parce qu'elle a désactivé son GPS qui la traquait 24h/24


  • FrançaisFrançais



  • surveillance-GPS

    Une employée a été virée parce qu’elle a désactivé une application de GPS qui lui a été imposé par son employeur pour la surveiller 24h/24.


     

    Une femme en Californie a porté plainte pour licenciement abusif parce qu’elle a désinstallé une application de GPS qui lui a été fourni par son employeur. L’application pour iPhone surveillait ses mouvements 24h/24 et 7j/7 sans aucune possibilité de désactiver la surveillance.

    Myrna Arias, une ex-employée d’Intermex qui est un service de transfert d’argent, a déclaré au tribunal que son patron, John Stubits, l’a licencié immédiatement lorsqu’il a découvert qu’elle a eu l’outrecuidance de désinstaller cette application de tracking. Cette application de gestion de travail s’appelle Xora et elle permet de surveiller tous les mouvements et aspects de la vie d’une personne.

    Pendant la procédure, le patron a expliqué que cette application Xora permettait de suivre les mouvements de ses employés, mais également d’autres informations. Par exemple, l’employeur pouvait savoir les trajets routiers et la vitesse moyenne de son véhicule pour voir si elle se rendait rapidement ou avec nonchalance chez ses clients. Les plaignants ont admis que ce n’est pas un problème si l’application de GPS la traquait pendant les heures de travail, mais ce type de surveillance constante ressemble à un bracelet de sécurité sur un prisonnier.

    La plainte concerne la violation de la vie privée, la rétorsion et des abus sur les pratiques de travail. La plaignante demande des dommages et intérêts de 500 000 dollars. Cette femme gagnait environ 7 250 dollars par mois chez Intermex et elle a rempli tous ses quotas avec l’entreprise sur le bilan de l’année dernière. Même si le salaire est élevé, une telle surveillance est inacceptable dans n’importe quel milieu professionnel. Les personnes qui font face à ce type de surveillance dans d’autres entreprises devraient porter plainte devant les autorités compétentes. Et on peut se demander pourquoi cette femme n’éteignait pas simplement son téléphone lorsqu’elle sortait du travail. Le fait est que l’entreprise l’obligeait à garder son téléphone allumé pour recevoir des appels de clients à n’importe quelle heure.

    Mais les gouvernements et l’économie ont tellement sacralisés le travail que certains acceptent ces pratiques de dictature sans broncher et c’est bien ça le pire.

    Une vidéo de démonstration de l’application Xora :

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.