Une autre plainte pour le créateur de l'Oculus Rift


  • FrançaisFrançais



  • plainte-oculus-rift

    Le créateur de l’Oculus Rift se prend une autre plainte dans la tronche pour vol d’informations confidentielles.


     

    Palmer Luckey, le créateur de l’Oculus Rift, est accusé d’avoir volé des informations confidentielles lorsqu’il travaillait avec une autre entreprise. Le plaignant est une société basée à Hawaï qui s’appelle Total Recall Technologies et elle a déclaré qu’elle avait embauché le créateur de l’Oculus Rift en 2011 pour construire un un équipement d’affichage qu’on pouvait porter comme des lunettes. Luckey a signé un accord de confidentialité sur ces informations, mais il les a utilisés pour l’Oculus Rift.

    Entre 2011 et 2012, Luckey a reçu des informations pour améliorer la conception de l’affichage. Mais Luckey a utilisé ces informations pour les intégrer dans l’Oculus Rift lorsqu’il a lancé une campagne Kickstarter pour son propre projet. La société demande des dommages et intérêts considérables, mais la plainte est resté vague sur le montant. Ni Facebook, ni Luckey ont commenté cette plainte, mais les choses s’annoncent mal pour l’Oculus Rift avec toutes ces plaintes qui débarquent en masse. Et Total Recall Technologies ne lésine pas sur les moyens puisqu’elle a engagé la firme juridique Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan qui compte Google et Samsung parmi ses principaux clients. On ignore si l’entreprise va également recruter Arnold Schwarzenegger pour la partie civile.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.