Microsoft devant la justice pour avoir refusé de donner des appels Skype à la police Belge


  • FrançaisFrançais



  • skype-microsoft-belgique

    Microsoft est devant la justice pour avoir refusé de donner des appels Skype à la police Belge.


     

    Microsoft est encore devant la justice pour tenter de protéger le droit de la vie privée de ses utilisateurs. Cette fois, la police Belge accuse Microsoft d’avoir refusé de donner des appels Skype dans le cadre d’une enquête criminelle. En général, Microsoft accepte les requêtes de justice du moment que c’est basé sur un mandat d’arrêt. Microsoft n’a pas indiqué si la police Belge lui a présenté un mandat.

    Skype est-il un opérateur mobile ?

    Selon Reuters, un tribunal à Mechelen a exigé que Microsoft doit partager les données de ses clients incluant les messages et les appels sur Skype parce que c’est obligatoire pour tous les opérateurs telecoms dans le pays. Mais la question est si Skype doit être considéré comme un opérateur telecom et ce sera au juge de décider si Microsoft doit donner l’accès aux données.

    En 2013, Microsoft avait indiqué qu’il donnait les conversations Skype sur une demande officielle d’un gouvernement et que cela doit concerner des personnes individuelles. Et que l’entreprise ne donnait jamais un accès directement ou aux clés de chiffrement quelle que soit la raison. On peut penser que Microsoft va accepter sous la pression judiciaire, mais on se pose la question pourquoi a-t-il refusé cette fois dans un premier temps ? Est-ce que la police Belge aurait demandé un accès plus large aux données des utilisateurs Belges de Skype ?

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.