Google Photos, bien, mais peut mieux faire



Google-Photos_1

Google Photos parait intéressant, mais on voit déjà quelques problèmes, notamment dans la confusion des options.


 

Google a lancé son service Google Photo en grande pompe. Il propose un stockage illimité même si on peut choisir entre 2 services pour stocker ses contenus. On peut choisir le stockage illimité de Google Photos ou celui de Google Drive qui propose environ 15 Go dans la version gratuite. Quand on accède à Google Photo (https://photos.google.com/), on bénéficie d’une interface très minimaliste et on apprécie ce style épuré. Mais on va voir que Google Photos nous rappelle une manie indéboulonnable de Google qui est de mélanger tous les services.
Comme tous les services similaires, Google Photos propose de créer ces albums. Mais le service a tellement privilégié une approche minimaliste qu’il utilise simplement des icônes. Ce sont des détails, me direz-vous, mais ce sont les détails qui font la différence entre un bon et un service qui devient indispensable. L’icône pour publier de nouvelles photos est un nuage tandis que le bouton + permet de créer des albums.

Google-Photos_2

Google Photos entretient la confusion

En cliquant sur le menu des réglages situés sur le côté supérieur gauche, on peut accéder à tous les paramètres de Google Photos et on voit déjà un premier problème.

Google-Photos_3
Dis, Google, où le lien vers les albums ? En fait, les albums sont là, mais c’est intitulé Collections. Et c’est une manie que Google n’a jamais corrigée qui est d’utiliser des noms qui n’ont rien à voir avec l’option en question. Ils auraient pu mettre un simple lien Album, mais non, il fallait que ce soit les Collections. Et ce n’est pas anodin, car les Collections sont une fonctionnalité intégrée à Google Plus et leurs objectifs sont de proposer des fonctions similaires à Pinterest. Les Collections permettent de classer les images selon un centre d’intérêt précis. Oui, la même définition s’applique aux albums. C’est vraiment un détail, mais cela emmerde vraiment l’utilisateur lambda qui s’attend à trouver des albums. Mais ce n’est pas le pire.

Une centralisation involontaire de toutes vos photos

Quand j’entends parler d’un service de Photos, je pense à un service dont je contrôle parfaitement la visibilité du contenu. Par exemple, je suis allé à la plage avec ma copine et je prends des photos de notre pique-nique. Donc, pour que les autres deviennent verts de jalousie, je vais publier toutes mes photos avec un album/collection dédié. C’est ce qu’on appelle une publication volontaire de mes photos. Notons que les photos que vous publiez sur Google Photos ne sont pas publiques par défaut. Si vous cliquez sur une photo, vous allez avoir des options de partage incluant celle pour générer un lien partageable.

Google-Photos_4

Et donc, vous pourrez consulter cette photo de paysage à l’adresse : https://goo.gl/photos/ciP7p9mU54y1Ynpu6

Et c’est une excellente option, car contrairement à Google Plus et Picasa, les photos bénéficient d’un meilleur contrôle sur la visibilité. Mais je pensais que Google Photos était un service totalement autonome. Cela signifie que tant que je n’ai pas choisi volontairement de publier des images exclusivement sur Google Photos, alors normalement, je devrais avoir un compte totalement vide. Mais lorsque je me suis connecté, j’ai vu toutes les photos que j’avais publiées sur Google+ ! Et c’est catastrophique, car justement, le rôle d’un service autonome, tel qu’il est promu par Google Photos, est de proposer un service qui est totalement séparé. Mais c’est bien pire que ça.

Les contenus de Picasa et Blogger se retrouvent dans Google Photos

Quand j’ai commencé à défiler toutes les photos affichées dans Google Photos, je suis tombé sur ça :

Google-Photos_5

Attendez que je me rappelle. Je n’ai jamais publié volontairement des captures d’écran provenant d’une installation Prestashop, alors d’où est-ce que ça sort ce truc ? Après quelques recherches, ces captures d’écran datant de 2013 proviennent d’un ancien blog sur Blogger que j’avais utilisé à l’époque. J’utilisais le logiciel Windows Live Writer pour gérer mes blogs. Et il semble que les photos qui étaient publiées sur Blogger ont été hébergées sur Picasa qui s’est fusionné avec Google Plus et qu’elles ont débarqué sur Google Photos. Je ne me souvenais même pas de ces photos, mais maintenant, il faudrait que je les supprime manuellement en sachant que j’ai hébergé des centaines de photos sur mes blogs.

Encore une fois, les dégâts sont minimaux, car les photos ne sont pas publiques, mais c’est un bordel inutile que je n’aurais jamais eu à gérer si Google avait proposé un vrai service autonome avec Google Photos. À part ça, on peut dire qu’il a fait beaucoup d’efforts dans l’ergonomie même si parfois, l’interface semble se planter sans aucune raison. Le reste des options est intéressant même si Google a tendance à agrandir les images au-delà de leurs résolutions ce qui peut créer des problèmes de pixellisation.

Au final, Google Photos reste un excellent service, mais cher Google, arrête de fusionner tous mes contenus sous le prétexte que j’utilise le même compte Google.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Pas de réponses

  1. Lou dit :

    Complètement d’accord, je déplore tellement ce mélange Blogger / photos prises avec mon smartphone que je me tourne vers Dropbox pour gérer mes photos téléphone…

    J’ai trois blogs Blogger, donc je vous dis pas le fouilli !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *