Les humains seront artificiellement intelligents en 2030


  • FrançaisFrançais



  • intelligence-artificielle

    Pour Ray Kurzweil, le fonctionnement du cerveau humain se basera sur des mécanismes biologiques et technologiques à l’horizon 2030.


     

    Des esprits brillants tels que Stephen Hawking ou Elon Musk avertissent contre l’avènement de l’intelligence artificielle, mais Ray Kurzweil, inventeur et ingénieur chez Google, pense que le futur sera dominé par la technologie et l’intelligence artificielle et qu’on aura même la moitié de notre cerveau dans le Cloud.

    Les humains seront des hybrides Homo-Sapien et machine

    Selon Ray Kurzweil, les humains seront artificiellement intelligents en 2030 avec une première moitié Homo Sapien et l’autre moitié qui sera une machine. Le 3 juin, pendant la conférence Exponential Finance, Kurzweil prédit que notre fonctionnement cérébral sera un hybride entre la technologie et la biologie. Nous allons progressivement nous mélanger dans la technologie en nous améliorant par la même occasion. Et selon moi, c’est la nature humaine de transcender ses limites. Kurzweil estime que dans les 15 prochaines années, le cerveau humain sera un hybride biologique et technologique et nous allons pouvoir créer des passerelles entre le Cloud et nos cerveaux. Le Cloud deviendra de plus en plus avancé et il pourra stocker et traiter de plus en plus d’informations et ce sera la même chose pour notre cerveau. En 2030 ou 2040, la majorité des fonctions cérébrales se fera avec un traitement informatique et ce processus sera entièrement artificiel.

    Kurzweil avait vu juste pour de nombreuses prévisions

    Kurzweil, qui travaille chez Google, est un fervent partisan de la Singularité technologique, qui est un événement où l’intelligence artificielle dépassera l’entendement des humains. Il pense que nous sommes à l’aube de ce phénomène et cette Singularité sera une espèce dominante à part entière en 2045. Vous pouvez sourire face à ces prévisions de science-fiction, mais Kurzweil est connu pour la fiabilité de ses prévisions. Dans les années 1990, il avait prédit les évolutions technologiques qui arriveraient en 2009. Il affirme qu’il a vu juste pour 86 % des prévisions et on peut citer l’avènement des ordinateurs portables, un ordinateur qui s’afficherait dans des lunettes ou une intelligence artificielle qui battrait un joueur d’échecs.

    Les défis moraux de l’intelligence artificielle

    Mais malgré ces prévisions qui nous promettent monts et merveilles, Kurzweil ajoute que la technologie est une arme à double tranchant. Chaque technologie possède ses promesses et ses périls et nous avons un impératif moral de développer l’intelligence artificielle tout en contrôlant ses périls possibles. Je suis de nature optimiste, mais cela ne signifie pas qu’on doit négliger les menaces. Il y a de nombreux problèmes d’éthiques sur le développement de l’intelligence artificielle et au fait même que nous devenions des sortes de Cyborgs. L’évolution de la technologie, notamment de la robotique prouve que cela arrivera et la seule question est quand ?

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.