La technologie va supprimer 5 millions d'emplois en Australie dans 2 décennies


  • FrançaisFrançais



  • Un rapport par le CEDA (Committee for Economic Development of Australia) estime que 40 % des emplois actuels vont disparaitre à cause des avancées technologiques dans les 2 prochaines décennies. Les machines pourraient remplacer 5 millions d’emplois en Australie à l’horizon 2030. Tous les secteurs seront touchés allant des agents immobiliers jusqu’aux métiers de la médecine. Une occasion de plus de distiller la peur de l’intelligence artificielle et de la robotique ? Stephen Martin, le responsable de la CEDA a déclaré que la majorité des Australiens devront apprendre de nouveaux métiers et talents s’ils veulent toujours travailler dans un monde qui sera dominé par la technologie.

    Une automatisation systématique de tous les secteurs

    Selon Martin : Vous pouvez penser que beaucoup de choses dans ce rapport sont de la science-fiction et vous aurez raison, mais ce sera plus du Flash Gordon plutôt que du Terminator ou Matrix. Il suffit de comparer les révolutions amenées par le web alors qu’il a été créé il y a seulement quelques décennies. Martin a déclaré que l’automatisation a remplacé des emplois dans l’agriculture, le secteur minier et la production industrielle. Mais cela va s’étendre à des secteurs plus avancés tels que la santé qui n’a jamais été affectée par la révolution industrielle. Le rapport ajoute qu’il y a une forte probabilité que des postes comme ceux des comptables, des agents immobiliers ou des économistes n’existeront plus à l’horizon 2030.

    L’intelligence artificielle et la robotique vont débarquer dans la santé

    Les avancées de l’information et des télécommunications vont également affecter des emplois comme les télémarketeurs, les assureurs et les radiologistes. Dans le même temps, les métiers de l’informatique permettront aux individus d’être plus productifs ce qui baissera la demande pour des postes dans ce secteur. La santé sera affectée par l’automatisation des données cliniques et les diagnostics prédictifs parce que ces domaines seront gérés par des intelligences artificielles. La robotique va être de plus en plus présente dans des secteurs tels que l’aide aux soins, la chirurgie, la logistique de l’hôpital ou les dispensaires pharmacologiques. Mais Martin n’est pas totalement pessimiste, car il estime qu’il y a aura de nouveaux métiers et industries qui vont émerger, mais l’Australie est largement distancée dans l’investissement et la planification de ces nouvelles opportunités. Vous remplacez l’Australie par la France et les conclusions de ce rapport vont coller parfaitement.

    Notre seule chance ? Devenir ludothérapeute !

    Notre marché de travail sera façonné par les changements technologiques et si nous n’effectuons pas des réformes économiques massives en privilégiant l’innovation, alors nous allons simplement rester derrière et nous serons juste les spectateurs d’un marché de travail mondial qui sera ultra-compétitif. Le rapport ne mentionne pas ces nouveaux métiers qui vont apparaître avec la technologie, mais il conseille d’apprendre des métiers qui ne peuvent pas être automatisés tels que des ludothérapeutes ou des dentistes.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.