Nintendo : la réalité virtuelle doit être drôle et sociale


  • FrançaisFrançais



  • realite-virtuelle

    Nintendo n’a pas fait de grandes annonces sur le Hardware pendant l’E3 2015, mais il est clair que l’entreprise ne va pas intégrer la réalité virtuelle dans sa prochaine plateforme NX. Reggie Fils-Aime, qui dirige la division nord-américaine de Nintendo, a déclaré à Polygon que pour que la réalité virtuelle devient un bon argument pour les jeux vidéos, il faut qu’elle soit drôle et sociale. Et je ne connais pas ce que les autres préparent, mais en se basant sur ce que je connais sur le marché, la réalité virtuelle n’est ni drôle, ni sociale. Pour le moment, c’est juste de la technologie qui intéressera une minorité.

    Nintendo semble tenter des expériences avec la réalité virtuelle, mais on ignore si ce responsable de Nintendo fait référence aux dernières années ou pour toute l’histoire de l’entreprise. On se souvient qu’en 1995, l’entreprise avait proposé le Virtual Boy qui était la première solution de réalité virtuelle pour les joueurs, mais cela avait été un échec à cause de la mauvaise performance sur le long terme. Nintendo va lancer sa plateforme NX en 2016 et on peut espérer un déploiement complet dans les 2 années qui suivront ce lancement.

    Très peu de jeux supportés par la réalité virtuelle

    Alors que Nintendo pense à la réalité virtuelle depuis des années, les autres entreprises se sont intéressées en proposant des solutions commerciales depuis 2015. La première solution de réalité virtuelle pour le public est Vive qui est proposée par HTC et Vale. Vers la moitié de 2016, l’Oculus Rift va débarquer avec des options telles que la diffusion de jeux Xbox One vers des PC sous Windows 10, une manette et un adapteur sans fil. En 2016, Sony envisage aussi de proposer le projet Morpheus pour la PS4.

    Aucune de ces entreprises n’a annoncé de prix officiels, mais les analystes estiment que cela tournera autour de 300 euros. Mais on parle uniquement de l’équipement de réalité virtuelle et non du reste qui l’accompagne. Ainsi, on sait qu’il faudra débourser près de 1500 dollars pour un PC qui puisse supporter l’Oculus Rift. Et le plus gros problème est le manque de jeux pour la réalité virtuelle. Et cette absence de jeux va totalement détruire l’adoption de la VR par le grand public. Et quand on voit l’optimisation catastrophique de certains jeux pour des plateformes telles que les PC, alors on peut se demander le genre de résultat cauchemardesque qu’on va obtenir si les éditeurs décident simplement de porter le jeu pour la VR alors qu’il faut développer des jeux spécialement pour cette technologie. Et Nintendo a anticipé tous ces problèmes et on sait qu’il a l’habitude d’avoir sa propre stratégie pour exploiter des niches qui sont négligées par les autres géants du secteur.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.