Le premier Jetpack commercial sera disponible l'année prochaine


  • FrançaisFrançais



  • jetpack-martin

    Après 35 ans de développement, le premier jetpack commercial sera disponible à partir de l’année prochaine pour 150 000 dollars. Le Martin Jetpack est conçu en fibre de carbone et aluminium et il ne possède pas de fusée comme les jetpacks de science-fiction, car il utilise des hélices. Un moteur à essence de 2 litres contrôle 2 hélices sur chaque coté du pilote pour faire voler le jetpack. Ce jetpack peut supporter un humain de 120 kg et il intègre un parachute à basse altitude s’il y a un problème.

    Après des essais de vol en 2011, une version améliorée a été démontrée pendant l’exposition aérienne à Paris. Ce jetpack peut voler pendant 30 minutes à une vitesse de 74 km/h. Les pilotes seront capables d’atteindre une altitude de 1000 mètres et ils pourront décoller et se poser à partir des toits, des jardins et des parkings. Martin pense que cette capacité du jetpack à voler de n’importe quel endroit confiné est un bon argument de vente et que ce n’est pas juste un jouet pour les millionnaires. On pourra utiliser ce jetpack dans les situations d’urgence tels que les sauvetages, les premiers secours médicaux, etc.

    Le jetpack sera disponible pour les services d’urgence dans la première moitié de 2016 et une version pour les consommateurs sera proposée l’année suivante. L’entreprise Martin Aircraft a fait son entrée dans la bourse d’Australie et elle a reçu un investissement de 50 millions de dollars de l’entreprise chinoise Kuang-Chi Science qui est spécialisée dans l’aéronautique. Désormais, l’entreprise de Martin vaut 100 millions de dollars et elle va prendre les premières commandes de ce Jetpack dans le courant de cette année.

    Une vidéo de ce jetpack :

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.