L'attaque de l'ICANN sur la vie privée


  • FrançaisFrançais



  • L’ICANN envisage des changements sur l’enregistrement des noms de domaine qui vont supprimer la privée des propriétaires de sites et l’anonymat sur les noms de domaine.

    icann-anonymat-whois

     

    ICANN, l’organisme qui a le monopole sur l’enregistrement des noms de domaine, envisage une attaque massive sur tous les fournisseurs de domaine qui protègent la privée de leurs consommateurs. Mais ce ne sera pas une attaque frontale qui va alerter tous les radars, mais ce sera plutôt des étapes progressives pour supprimer définitivement la vie privée de certains noms de domaine. Et on distingue déjà 3 principales étapes :

    • L’ICANN va proposer un nouveau programme d’accréditation pour les fournisseurs qui protègent la privée. Ce programme s’accompagnera de couts et de procédures administratives supplémentaires (le prix des noms de domaine va considérablement augmenter).
    • Pour avoir l’accréditation, les fournisseurs qui protègent la privée seront obligés de décapiter leurs politiques qui protègent les informations personnelles de leurs utilisateurs. Soit, les fournisseurs ne pourront rien protéger, soit les protections seront tellement minimales qu’elles seront inutiles.
    • On va demander aux Registrars agrées par l’ICANN de refuser les enregistrements de nom de domaine qui provient de fournisseurs qui ne sont pas accrédités par le nouveau programme. Je vous la fais courte, l’ICANN veut supprimer totalement le concept de privée sur les noms de domaine.

    D’autres idées géniales de l’ICANN

    L’ICANN a encore quelques idées de génie qu’il envisage d’appliquer dans les prochaines semaines :

    • Empêcher les fournisseurs qui protègent la privée de demander un ordre d’un tribunal, un mandat d’arrêt ou une assignation avant de fournir les données privées.
    • L’ICANN va proposer une politique qui sera similaire au DMCA. La politique du DMCA peut se résumer par : Fais-le et ne pose pas de questions ! Sauf qu’on peut récupérer un site avec le DMCA si on s’aperçoit qu’il y a une erreur ou une fausse accusation. Dans le cas de l’ICANN, vous ne pourrez jamais plus récupérer votre privée.
    • Obliger les fournisseurs qui protègent la privée de respecter les demandes judiciaires pour fournir secrètement des informations même si ces fournisseurs n’ont pas d’obligations légales de le faire. La NSA, le GCHQ et la DGSE prévoient d’organiser une immense fête lorsqu’ils ont appris cette nouvelle règle.
    • Interdire l’utilisation de services qui protègent la privée de n’importe quel nom de domaine qui implique l’e-commerce.

    Si une seule de ces conditions se concrétise, alors la privée sur les noms de domaine ressemblera au fait de porter une feuille de vigne alors qu’on marche à poil dans la rue. Votre vie privée sera accessible à n’importe qui du moment qu’il pourra écrire une demande convaincante aux fournisseurs et vous ne saurez jamais pourquoi vos données ont été dévoilées. Toute la proposition de l’ICANN est un immense tas de merde et cela profitera uniquement aux copains de l’ICANN dans les gouvernements et les Majors qui ont déjà sabré le champagne.

    Mais l’hypocrisie de l’ICANN est sans limites, car les vrais gagnants seront les Registrars qui seront agréés par l’organisme. Aujourd’hui, certains Registrars font payer jusqu’à 50 % en plus du prix du nom de domaine pour avoir l’anonymat sur le WHOIS. Donc, si le nom de domaine coute 10 dollars, alors vous payez 15 dollars pour le Bundle complet. Mais comme le Registrar vous offre gratuitement cet anonymat pendant la première année, ça passe inaperçu dans la première facture, mais vous payez le prix fort quand vous renouvelez pour les autres années. Avec ces nouvelles propositions, votre Registrar va toujours vous facturer un max, mais ces protections sur la vie privée seront totalement inutiles puisqu’elles sont invalidées par les propositions qu’on a mentionnées. Et si vous débarquez chez votre Registrar avec la bave aux lèvres et un Kalach pour demander des explications sur ce bordel, ils prendront leur air le plus candide et ils vous diront : Désolé monsieur, ce n’est pas notre faute, car nous appliquons uniquement la nouvelle politique de l’ICANN.

    Vous pouvez encore agir en envoyant vos commentaires publics à l’adresse comments-ppsai-initial-05may15@icann.org pour leur dire de ne pas appliquer la proposition. Le délai est valable jusqu’au 7 juillet 2015. Vous pouvez lire également cet article complet qui propose plus d’informations sur ces nouvelles règles.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *