Wawa-Mania condamné à payer 15 millions d’euros


  • FrançaisFrançais



  • Wawa-Mania a été condamné à 15 millions d’euros de dommages et intérêts aux ayants-droits. Mais étant donné que l’administrateur du site vit aux Philippines, on se demande si les Majors verront un seul centime de ce montant.

    wawa-mania

    En avril 2015, l’administrateur du site Wawa-Mania, qu’on connait comme Dimitri M, a été condamné à 20 000 euros d’amendes et 1 an de prison. Mais tous les majors ont voulus récupérer une part du gateau ce qui explique ces dommages et intérêts de 15 millions d’euros qui sont irréalistes. En général, on calcule les dommages et intérêts sur les visites qui sont multipliés par un montant individuel qui varie pour chaque affaire. Cela peut aller d’une dizaines d’euros jusqu’au million par oeuvre piratée. On va dire que c’est une manière de penser qui est très débile, mais la justice fonctionne comme ça. Est-ce qu’on rappelle les dommages et intérêts qu’on avait réclamé à Limewire qui s’élevait à quelques trillions de dollars, soit plus d’argent qu’il n’en existe sur Terre ?

    Mais même si ces dommages et intérêts de 15 millions d’euros sont faramineux, l’administrateur du site vit aux Philippines et on se demande comment la justice française va intervenir. Malgré la condamnation de 1 an de prison et les dommages et intérêts, Wawa-Mania continue de fonctionner comme si de rien n’était. Ses administrateurs avaient parlés d’une fermeture en avril 2015 et même s’il ferme, on peut penser que des dizaines d’autres sont surgir pour le remplacer.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.