WhatsApp, Snapchat et iMessage pourraient être bannis en Angleterre dans les prochaines semaines


  • FrançaisFrançais



  • Une nouvelle loi en Angleterre, si elle est votée, pourrait interdire les applications telles que WhatsApp, iMessage ou Snapchat, car elles chiffrent entièrement leurs communications.

    whatsapp-ban-angleterre

    WhatsApp et Snapchat sont déjà interdits dans de nombreux pays parce qu’on les considère comme les principaux outils de communication des terroristes (puisqu’on vous le dit). Ces messageries proposent un chiffrement bout à bout et cela signifie que personne ne peut lire les messages en dehors de l’expéditeur et du destinataire. Et les gouvernements estiment que c’est une hérésie qu’on n’ait pas le droit d’espionner des communications intimes de ses propres citoyens. Il y a déjà eu des interdictions temporaires dans certains pays, notamment au Pakistan et en Arabie saoudite, mais il semble que l’Angleterre veut aussi s’inspirer des modèles flamboyants de ces démocraties pour interdire les applications qui chiffrent tous les messages. Selon l’Express.co.uk, l’Angleterre cherche à voter une loi qui interdirait purement et simplement ce type d’applications. Et ce ne sera pas une interdiction temporaire, mais définitive.

    Dans les prochaines semaines, le premier ministre britannique David Cameron va proposer sa loi Draft Communications Data Bill qu’on a surnommée Snoopers’ Charter au Parlement. Et si le Parlement approuve cette loi, alors WhatsApp, iMessage, Snapchat et toute autre messagerie qui proposent le chiffrement bout à bout seront bannis en Angleterre.

    David Cameron a déclaré : Dans notre pays, est-ce que nous voulons autoriser les gens à communiquer entre eux alors que nous ne pouvons pas les lire ? Ma réponse à cette question est un NON massif !

    L’interdiction ou l’espionnage gouvernemental

    Sur un plan purement technique, WhatsApp, iMessage ou Snapchat continueront de fonctionner sous cette loi, mais le gouvernement britannique pourra accéder à tous les messages sur le serveur. Les entreprises auront 2 choix, soit elles acceptent l’espionnage gouvernemental et cela va faire fuir les utilisateurs, soit elles ne donnent aucun accès et elles devront partir de l’Angleterre. Et étant donné que l’Angleterre est très influente en Europe, les autres pays vont suivre son exemple si cette loi passe. La meilleure solution est que cette loi ne passe pas au Parlement, mais on a des doutes quand on voit les politiciens qui sont devenus de véritables cellules cancéreuses.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.