Google dévoile "Purchases On Google"


  • FrançaisFrançais



  • Google a confirmé les rumeurs de ces derniers mois en annonçant Purchases On Google, mais ce n’est pas un bouton Acheter.

    Purchases-On-Google_1

    On savait que Google se préparait à débarquer dans l’e-commerce en proposant une sorte de bouton Acheter dans les résultats de recherche. En fait, il ne s’agit pas d’un bouton, mais d’une possibilité d’achat avec des applications d’e-commerce spécialisées. Et Google propose plusieurs options d’achat. En premier lieu, il a conclu un partenariat avec des vendeurs tels que Flipkart, eBay et Zalando pour ajouter des liens vers leurs applications lorsqu’ils verront des publicités sur des produits. De cette manière, si l’utilisateur clique sur le bouton Acheter, alors il seront redirigés vers l’application de la marque plutôt que son site. C’est une stratégie intelligente et logique. Car Google évite les problèmes de monopole et de partialité des résultats puisqu’il propose simplement un lien vers ses partenaires. Ensuite, cela permet de promouvoir des applications pour l’achat plutôt que de simples sites web.

    Purchases On Google

    Purchases-On-Google_3

    Purchases On Google est très similaire sauf que l’utilisateur est redirigé vers une page de paiement qui est géré par Google. C’est la seule différence. Avec Purchases On Google, Google veut réduire au maximum les frictions sur l’achat qui sont les étapes entre le clic sur le bouton Acheter et la finalisation de l’achat. Google proposera gratuitement le service aux vendeurs et les pages de transaction seront gérées par Google. Toutefois, le vendeur peut inclure des messages promotionnels sur cette page qui seront sans doute promus par Google. Et étant donné qu’on peut ajouter un mode de paiement sur son compte Google, les paiements deviendront un jeu d’enfant.

    Google estime que les achats doivent être facilités au maximum et cette fonction Purchases On Google permettra d’attirer les développeurs et incitera les entreprises à créer des applications. On voit que Google est en train de créer tout un écosystème qui sera basé sur des applications, son moteur de recherche et Google Shopping. Un peu comme un chef d’orchestre qui gère tout sans jamais se mouiller.

    Des publicités plus détaillées et l’arrivée de la recherche conversationnelle

    Purchases-On-Google_2

    La fonction Purchases On Google n’est que l’une des nombreuses nouveautés que Google a dévoilé pour proposer une nouvelle expérience dans le mobile. Désormais, les publicités de produit permettront d’afficher plus d’informations avec un simple lien. Par exemple, le clic sur une publicité de chaussure affichera ses caractéristiques techniques telles que les dimensions, les matériaux et son prix. On a également l’arrivée de la sémantique et de la recherche conversationnelle. Selon Google, les internautes utilisent de plus en plus un modèle de requête basé sur les conversations. Par exemple, ils ne cherchent plus « chaussure pas cher nike« , mais plutôt « Quelles sont les meilleures chaussures Nike pour les femmes ?« . Si on tape ce type de requête, alors Google va reconnaitre cette recherche et proposera des publicités correspondantes. Les vendeurs pourront exploiter ces nouvelles requêtes avec les cartes de leur produit et en utilisant un marquage de la norme Schema.org ou d’autres marquages de sémantique.

    Et ce modèle de recherche débarque aussi sur les publicités locales. Par exemple, vous pourrez juste taper « Quel est le café le plus proche.  » Et Google vous affichera une publicité locale correspondante. Cela implique que vous avez activé la géolocalisation de votre compte Google avec votre appareil. Avec toutes ces nouveautés, Google veut dominer le secteur du commerce sur mobile et les annonces de ces derniers mois étaient juste des briques pour réaliser cet objectif. L’incitation aux webmestres pour adapter leur site pour le mobile, l’arrivée des liens profonds sur les applications, l’indexation de applications par le moteur de recherche. Tout se met en place, mais les concurrents n’ont pas attendu puisque Facebook est également très agressif sur le commerce. Le web est devenu un immense centre commercial.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.