Le plan de la MPAA pour diffamer Google avec le Today Show et le Wall Street Journal



On a découvert un plan de la MPAA pour attaquer pour son laxisme contre le piratage et faire baisser sa valeur boursière.

On a pu découvrir des échanges de mail entre l’ancien directeur de la MPAA, Brian Cohen, et 2 avocats avec le bureau du procureur du Mississippi Jim Hood. Les mails parlent d’une attaque coordonnée pour diffamer Google en utilisant des médias de masse et des émissions de télévision. Ces échanges de mail ont été dévoilés dans une déclaration au tribunal et la MPAA, Comcast et Newscorp devait collaborer pour avoir un accès aux médias de masse afin d’attaquer Google sur son laxisme dans le piratage et protéger ainsi les intérêts des Majors.

Plus précisément, une firme de relations publiques va gérer tous les délais logistiques et elle se cacherait sous les intérêts d’une ONG qui serait créée spécifiquement pour l’attaque contre Google. De cette manière, on éviterait de pointer le doigt vers les Majors et même si cette stratégie concerne tous les acteurs qui facilitent le piratage, la cible principale serait le moteur de recherche de Google. Les Majors vont acheter des espaces et des articles dans les médias de masse suivi par des diffusions dans l’émission Today Show. Ensuite, la MPAA ferait pression sur l’un des principaux investisseurs de Google pour que celui-ci demande des réformes au géant américain.

wall-street-journal

Les achats des espaces dans les médias de masse attaqueraient Google avec 3 scénarios possibles. Par exemple, les Majors créeraient une fausse vidéo où quelqu’un achèterait un médicament illégal, regarderait un Stream illégal ou quelqu’un qui se ferait livrer une arme à feu à domicile. Et à chaque fois, la vidéo montrerait que ces actes criminels ont été uniquement possibles en utilisant le moteur de recherche de Google. Les publicités doivent systématiquement mettre l’emphase sur le fait que le piratage est un crime grave similaire à un meurtre. Les Majors incluent la participation possible du Wall Street Journal (qui appartient à NewCorps) en plaçant un éditorial qui dirait que l’action de Google en Bourse va chuter à cause des nombreuses critiques contre le géant américain. Le mail n’indique pas le journaliste qui écrirait cet éditorial pour le journal.

L’objectif de cette attaque est de déstabiliser la valeur de Google et la confiance en l’entreprise. En suivant cette propagande sur les médias de masse, Bill Guidera et Rick Smotkin vont travailler avec une firme de relations publiques pour trouver un avocat spécialisé qui pourrait travailler avec les actionnaires. Cet avocat doit être capable d’identifier la plainte précise pour attaquer Google. Selon Linkedin, Bill Quidera est le vice-président Senior de la 21e Century Fox et Rick Smotkin est le vice-président des affaires gouvernementales chez Comcast. Les Majors veulent toujours aller plus loin dans les sanctions contre Google. Ainsi, la propagande inciterait les procureurs de nombreux Etats à utiliser des CID (civil investigative demands) contre Google. Le CID est plus stricte qu’une simple assignation puisque cette dernière demande juste des documents tandis que le CID demande un témoignage écrit ou oral sous serment de la part d’un représentant de Google.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *