mardi , 21 novembre 2017

Censure de Blackberry au Pakistan à partir de décembre 2015


Censure de Blackberry au Pakistan à partir de décembre 2015

Le Pakistan va censurer Blackberry à partir du 30 novembre 2015 en prétextant des raisons de sécurité. Une étape de plus pour créer une surveillance de masse des télécommunications qui est la principale ambition des autorités pakistanaises depuis quelques années.

La Pakistan Telecommunication Authority (PTA) a publié une directive pour les fournisseurs de téléphonie mobile de supprimer tous les accès aux services de communication de Blackberry à partir du 30 novembre 2015. La directive est justifiée pour des raisons de sécurité. La directive vient 6 jours après que Privacy International a publié un rapport qui alerte sur la surveillance électronique qui est mise en place par les agences de renseignement pakistanaises. Selon Privacy International : Depuis des années, le Pakistan tente de créer une surveillance de masse sur internet et les communications téléphoniques similaire à la NSA. En 2013, le Pakistan était proche d’atteindre cet objectif.

Les documents de Privacy International montrent que l’Inter-Services Intelligence (ISI) a redoublé ses efforts dès juin 2013 pour créer son propre système de surveillance de masse. L’objectif est de surveiller directement le trafic dans les câbles de fibre optique. L’ISI a proposé une requête confidentielle aux entreprises de télécoms afin d’avoir un système qui permet de capturer environ 660 Gigaoctets de trafic par seconde.

Mais les services de BlackBerry Enterprise posent un énorme problème à cette surveillance, car sa messagerie et ses mails sont chiffrés et les données sont stockées dans les Datacenters à l’extérieur du Pakistan. Et Blackberry a déjà déclaré que même s’il acceptait de coopérer avec la justice de chaque pays, il ne donnerait jamais un accès externe à ses serveurs. Cette censure de Blackberry au Pakistan est similaire à celle de l’Arabie Saoudite en 2010 et aux Émirats Arabes Unis. Même si l’Arabie Saoudite a levé l’interdiction, Blackberry souffre toujours de certaines limitations dans ce pays. Les Émirats Arabes Unis avaient utilisé l’excuse pathétique que Blackberry ne respectait pas les normes des communications des Émirats. Dans de nombreux pays, on assiste à une tentative de censure systématique pour tous les motifs imaginables que ce soit pour le terroriste, la pédophilie, le droit d’auteur. Les prétextes évoluent, mais l’objectif de ce type de loi reste la même, à savoir, empêcher les citoyens de communiquer entre eux sans qu’ils soient surveillés par le gouvernement.

 

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d’Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG