Ces enfants ne sont pas des zombies, ils regardent juste la télé

Donna Stevens est une photographe qui a pris des images d’enfants qui regardent une télévision. La capacité d’attraction de la boite à rêve est fascinante et terrifiante.

 


Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision
Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

On donne de nombreux surnoms à la télévision, mais Idiot Box est sans doute l’un des plus célèbres. Et ce n’est pas un hasard si la série de portraits d’enfants de Donna Stevens, qui regardent une TV, a été intitulée Idiot Box. Les enfants, d’une moyenne d’âge de 4 ans, sont illuminés par la lueur bleue d’une télévision. L’expression globale est similaire avec la bouche bée, les yeux vitreux et le visage qui est devenu flasque en perdant toute personnalité. Ces enfants n’auraient aucun mal à trouver un rôle dans The Walkind Dead, car la télévision donne un air de zombie naturel à leur visage.

Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

Stevens a remarqué le pouvoir fascinant de la télévision pendant l’hiver 2013. Elle et sa famille ont déménagé de Melbourne à New York quand le vortex polaire a frappé la ville. Ces 2 enfants ont passé des heures à regarder Netflix. Celui qui était âgé de 3 ans était tellement attiré par l’iPad de la famille qu’il en a fait son iPad.

Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

Stevens voulait capturer les autres enfants dans le même état de transe. Et elle a donc recruté des enfants de 3 à 4 ans provenant de l’école du quartier. La scène était simple. Stevens faisait asseoir les enfants en face d’une TV Plasma, lançait Netflix et les invitait à regarder n’importe quel dessin animé. Elle a demandé aux enfants de ne pas couvrir leurs visages ou regarder vers l’appareil photo. Mais cette recommandation était inutile. Le pouvoir de l’écran était suffisant pour capter toute leur attention en quelques secondes.

Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

La photographe s’est positionnée en face du côté de la TV. Elle ne parlait pas aux enfants et ces derniers ne disaient rien non plus pendant que les dessins animés passaient l’un après l’autre. La pièce était dans la pénombre et on avait uniquement la lumière de la télévision. Chaque prise d’image durait le temps du dessin animé choisi par les enfants. Et les photos du résultat final nous rappellent le projet Immersion de Robbie Cooper qui a créé une vidéo d’enfants qui étaient exposés à des stimulus tels que des films ou des jeux vidéos violents. Mais les photos de Stevens se démarquent totalement, car le visage des enfants, devant l’Idiot Box, est d’une froideur glaciale.

Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

Stevens ne prétend pas être une autorité sur l’impact de la télévision sur les enfants. Elle ne possède pas de TV, mais la famille possède des Laptops et des iPads. Comme la plupart des gens, Stevens possède une relation ambiguë avec la . Comme nous tous, elle l’utilise au quotidien, mais il y a toujours une petite voix paranoïaque qui lui dit que toute cette technologie n’est pas bonne pour elle.

Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

La prochaine fois que vous mettez vos enfants devant une télévision, prenez le temps de regarder l’expression de leur visage. Cela pourrait vous surprendre ou vous faire peur.

Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

Le visage "zombifié" des enfants qui regardent la télévision

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *