SCiO, un mini-scanner pour détecter la composition des aliments, des boissons et des pilules


  • FrançaisFrançais



  • Une start-up israélienne a lancé un appareil de poche qui analyse instantanément la composition des aliments, des boissons, des médicaments ou d’autres objets.

    Consumer Physics affirme que son outil appelé SCiO envoie les données sur la composition chimique d’une substance dans une application dans le smartphone de l’utilisateur.

    C’est le premier capteur moléculaire qui tient dans la paume de votre main selon Dror Sharon, co-fondateur de la firme basée à Hod Hasharon, près de Tel-Aviv. Les utilisateurs seront en mesure de connaitre le nombre de calories dans un hamburger, la composition de leur boisson ou si une veste est vraiment en cuir.

    SCiO_2

    Le SCIO, qui est sur le marché depuis le mois dernier, n’a pas besoin de contact physique avec la substance à tester, car il utilise un faisceau de lumière avec une technique qu’on connait comme la spectroscopie proche infrarouge. Chaque molécule interagit avec la lumière pour créer une signature optique unique en révélant les propriétés chimiques d’un objet telles que l’humidité, la quantité en graisse ou en sucre.

    Par exemple, si on examine la quantité en sucre d’une tomate dans un supermarché, alors le système peut déterminer si la tomate est suffisamment mûre.

    Une base de données collaborative

    SCiO_3

    Consumer Physics utilise les données recueillies par les utilisateurs et ces derniers contribuent à une base de données qui est en constante expansion. Sur son site internet, on apprend que la performance de SCiO se base sur la quantité des données qui sont collectées par les utilisateurs. L’enrichissement de cette base de données permettra à l’appareil de détecter de plus en plus de substances.

    Le produit a été lancé avec l’aide de Kickstarter et pour le moment, le produit a déjà attiré 13.000 clients. SCiO coute 220 euros pour une livraison en décembre 2015. La Startup espère que ce type de produit va se généraliser à l’avenir pour que les consommateurs puissent tester les objets avec des méthodes scientifiques.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.