Hitachi propose une IA à la Minority Report, capable de prédire les crimes avant qu'ils se produisent



Dans un futur pas si lointain, Hitachi proposera une IA qui sera capable de prédire les crimes avant qu’ils se produisent. Oui, tout le monde se souvient de Minority Report.

Dans un futur proche, Hitachi prévoit de publier un système d’analyse prédictif qui peut anticiper les crimes avant qu’ils se produisent. Cela semble similaire au film de Minority Report de 2002, mais Hitachi n’a pas une salle remplie de Precogs, mais au lieu, c’est simplement une qui est capable d’analyser des masses de données et d’apprendre à la volée.

Le système, appelé Visualization Predictive Crime Analytics (PCA), a été développé par les chercheurs Darrin Lipscomb and Mark Jules qui sont les co-fondateurs de l’entreprise Avrio and Pantascene. Hitachi a racheté l’entreprise l’année dernière et Lipscomb et Jule se sont consacrés à améliorer cette nouvelle technologie révolutionnaire. Ils ont utilisé le Machine Learning qui peut utiliser des sources de données quasi infinies pour prédire tous les comportements imaginables des criminels.

PCA-hitachi-minority-report_2

Dans une interview avec Fast Company, Jules a déclaré que les policiers enquêtent sur les crimes et font des déductions selon leurs propres expériences. Le système d’Hitachi supprime cette expérience personnelle en la remplaçant par des milliers de facteurs qui peuvent influencer le crime. Par exemple, le PCA peut analyser les données de la météo, le déplacement des transports, l’activité sur les réseaux sociaux, les capteurs de tirs et de nombreuses autres informations. En combinant toutes ces données, l’IA d’Hitachi pourra prédire les crimes avec une précision inégalée. Selon Jules, vous fournissez simplement les données et l’IA va décider, en quelques semaines, s’il y a une corrélation.

Un aspect unique de cette intelligence artificielle est sa capacité d’analyse de l’activité sur les réseaux sociaux. Le duo de chercheur prétend que les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans les crimes et qu’on peut améliorer les prédictions de 15 % ce qui est impressionnant. Le PCA de Hitachi peut analyser du texte, de l’oral, des mots-clés et même des termes de jargon qui sont employés par des gangs ou dans une zone spécifique. L’intelligence artificielle peut utiliser les données géographiques d’un tweet et analyser le langage spécifique pour déterminer ce qui se passe.

PCA-hitachi-minority-report_3

Les forces de l’ordre sont très intéressées par la technologie d’Hitachi, mais on a cet énorme éléphant dans le magasin de porcelaine puisque cette intelligence artificielle va également profiler les innocents sans aucune distinction. Et les chercheurs ne semblent pas préoccupés par ce profilage de toute la population. Pour eux, c’est une technologie adaptée pour les forces de l’ordre afin de leur donner les moyens nécessaires pour intervenir au bon moment et endroit. Les chercheurs estiment qu’il n’y a pas besoin de créer la peur quand on décrit cette intelligence artificielle.

Sur le papier, l’IA de Hitachi est prometteuse et très dangereuse. Mais il faudra la tester dans des environnements réels pour voir si elle peut vraiment prédire les crimes avant qu’ils se produisent. Jules et son compère semblent assez confiants et les tests en situation réelle permettront d’avoir une certification officielle de cette IA. Des agences gouvernementales ont déjà accepté de tester cette IA dans plusieurs villes du monde, mais Hitachi n’a pas révélé les villes concernées. Certaines agences gouvernementales vont également effectuer des tests en double aveugle. Cela signifie que l’intelligence artificielle va fonctionner en arrière-plan, mais les enquêteurs ne pourront pas voir les prédictions. À la fin de l’enquête, les enquêteurs et l’IA vont comparer leurs résultats pour voir les différences.

Quoi que l’on dise, le futur est déjà là. Ce futur nous promet un monde entièrement sous surveillance, mais ce sera quand même un futur impressionnant dans tous les sens du terme.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *