Uber accuse Lyft d'être à l'origine de son piratage



continue d’enquêter sur son qui a provoqué la fuite de 50 000 profils de ses chauffeurs. Et Reuters nous apprend que le responsable du pourrait être un employé de Lyft, un rival d’.

8 mois après son piratage, Uber continue son enquête et ses poursuites judiciaires pour déterminer le principal auteur qui a fuité les données sur le web. Uber a mis la main sur une adresse IP qui est souvent revenue dans ses investigations et selon Reuters, cette IP appartient au responsable technologique de Lyft qui est l’un des rivaux d’Uber dans le . En février 2015, Uber a rapporté une brèche de données sur 50 000 profils de ses chauffeurs et Uber a retracé l’adresse IP du piratage comme celui d’un utilisateur de Comcast. Cet utilisateur a pu accéder à la clé privée qui permettait d’accéder à la base de données d’Uber. Mais Uber oublie de préciser que cette clé n’était pas si privée que ça puisqu’Uber l’a publié par erreur sur Github. On repassera pour des précautions de sécurité.

Ensuite, Uber a analysé les IP entre le moment de la publication de la clé et celui du piratage. L’entreprise a supprimé la plupart des IP, mais une IP de Comcast est revenu régulièrement dans son analyse. Et cette IP, selon l’enquête, appartient à Chris Lambert, le responsable technologique de Lyft. Un porte-parole de Lyft a déclaré que l’entreprise avait déjà fait sa propre enquête interne et qu’aucun employé de Lyft n’était impliqué dans le piratage d’Uber. De plus, Lyft ajoute que la base de données était publique pendant des mois avant qu’Uber ne découvre la brèche.

Le développement est intéressant puisqu’Uber utilise de prétendues allégations pour discréditer Lyft. Une adresse IP est facilement falsifiable et il est très dangereux de la considérer comme une preuve irréfutable. Uber utilise ses tactiques de dénigrement habituel parce que cela permet de lancer une mauvaise publicité sur Lyft sans des preuves tangibles. Et Reuters est un coutumier de la chose puisqu’il avait tenté le même coup contre Kaspersky.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *