SEO : Google publie un guide complet sur les directives des moteurs de recherche

Google vient de publier un guide de 160 pages à l’intention des évaluateurs qui examinent les sites sur le web. La note de ces évaluateurs permet d’améliorer les algorithmes de Google. Et même si on connait une grande partie des directives, certaines sont intéressantes et même de petits détails peuvent changer la donne.


Google publie un guide complet sur ses directives de recherche

Ce guide de n’est pas figé et ce sont les recommandations pour ses évaluateurs pour examiner les sites. Google leur demande de vérifier de nombreux aspects d’une page ou d’un site web et de lui donner une note appropriée. Le guide est assez volumineux et une lecture en diagonale nous permet de comprendre que Google s’éloigne progressivement de la technique pure en se concentrant à fond sur l’EAT. Téléchargez le guide de Google sur les directives de recherche.

Trust, Trust et Trust

En 2015, on peut résumer les directives de Google par 3 mots : Confiance, confiance et confiance. Confiance dans l’expertise, confiance dans l’autorité et confiance en général (EAT pour Expertise, Authority et Trust). Le concept de liens entrants et sortants est toujours valable, mais sans l’EAT, ces liens sont destinés à la poubelle. Toutes les tactiques doivent renforcer l’EAT du site. Le guide est rempli d’exemples sur de mauvais et bons sites. Pendant tout au long du guide, notamment pendant l’analyse des pages, Google incite les évaluateurs à vérifier constamment la réputation du site. On a des plateformes comme Better Business Bureau qui permet de noter les sites ou de consulter les registres du commerce pour les sites de vente. Notons que l’absence d’avis externes n’est pas forcément négative, mais cela dépend du site. Si c’est un site qui promeut agressivement ses services en prétendant qu’il est le meilleur, alors les avis externes doivent suivre cette prétention.

Google souligne l’importance de l’expertise du contenu. Un conseiller financier pour des articles sur la finance, un expert médical pour la santé, etc. Mais ce n’est pas gravé dans la pierre, car Google comprend également le concept d’expertise quotidienne (Everyday Expertise). Par exemple, des utilisateurs de forum qui sont spécialisés dans leur domaine et qui deviennent une bonne source d’information. Mais cette expertise est inférieure à celui d’un expert reconnu. On comprend aussi l’importance de l’identité des auteurs et de la page A propos. Si votre site ambitionne de devenir important, alors la page A propos doit être obligatoire et elle doit être bien conçue. Il suffit de voir la section A propos des sites d’entreprise. Même s’ils sont peu de contenus, on remarque que leur page A propos est très bien remplie où les dirigeants détaillent longuement les missions de leurs entreprises.

Parmi les mauvais contenus, on a les directives habituelles. Un mauvais design, un contenu sans expertise, un contenu conçu uniquement pour la publicité. Et par mauvais design, on ne parle pas d’un site qui est mal conçu sur le design, mais un design qui trompe l’utilisateur. Google donne l’exemple du site suivant :

L'exemple d'un mauvais site qui tente de tromper l'utilisation avec une publicité déguisée

La publicité sur la droite trompe l’utilisateur

Le site propose un contenu principal, mais il trompe l’utilisateur avec la publicité à droite en la faisant passer pour ses meilleurs articles. On vous encourage à lire le guide, car il est rempli d’exemples de ce type. Un autre critère de mauvais contenu est d’écrire pour ne rien dire. Genre : Les habitants dans la ville de Paris en France qu’on peut transformer en : Les Parisiens. Google pointe spécifiquement le bourrage des articles et c’est une chose qu’on doit améliorer (incluant sur notre propre site). Il est étonnant de voir que Google peut aussi bien noter un site sur une page 404 même si cela ne peut pas influencer sur le site de manière globale. Une bonne page 404 avec un parfois un humoristique peut plaire à Google. Ainsi, Google estime que cette page 404 mérite une bonne note.

Une page d'erreur 404 personnalisée peut plaire à Google

L’exemple d’une bonne page 404

Le contenu secondaire est plus important que jamais

Google est capable de séparer un site ou une page web en MC (Main content) et SC (Secondary Content). Le principal critère sera toujours le contenu principal, mais le contenu secondaire doit être présent et il permet d’appuyer l’expertise et la confiance du MC. Et quand on parle de contenu secondaire, Google ne pense pas à des Widgets remplis de liens (même si les contenus similaires peuvent être pertinents), car Google pense surtout aux avis externes. Un test de produit doit recueillir l’avis des internautes, leurs notes et leurs commentaires. C’est ce qui définit un contenu secondaire.

Your Money or Your Life (YMYL)

Google vise avant tout des sites extrêmement réputés avec des experts reconnus (Wikipedia, les sites gouvernementaux, les publications scientifiques), mais il a une section entière sur les pages de type Your Money or Your Life (YMYL). Le concept YMYL peut englober tout et n’importe quoi, mais son objectif est d’augmenter le bonheur, l’argent et la santé des utilisateurs. Les sites de santé généralistes ou les blogs pour l’épargne financière ou même le développement personnel. Tout ce qui peut améliorer la vie quotidienne des gens. On dirait que Google accorde beaucoup d’importance à ce type de site, mais la note peut être totalement positive ou négative. Si un site YMYL tente de tromper l’utilisateur, alors la pénalisation est directe, car cela peut nuire à la santé, aux finances et au bien-être de l’utilisateur.

La copie de contenu

Google peut pénaliser un site qui copie le contenu sans apporter de valeur ajoutée. Il différencie les plateformes de syndication, mais un site qui copie-colle simplement le contenu n’a pas beaucoup d’intérêt (Google devrait appliquer ses propres directives dans Google News au passage). Il est assez strict sur la copie du contenu, car il ne tolère pas la moindre tentative de manipulation. Par exemple, le fait de modifier des phrases dans un contenu copié collé juste pour passer entre les mailles du filet.

Le guide est une mine d’informations précieuses, mais on peut le résumer par le fait que Google accorde une importance prioritaire sur la confiance, l’expertise et l’autorité. On sait que Google se base beaucoup sur le TrustRank et certains disent que vous ne serez jamais pénalisé si Google fait confiance à votre site même si vous utilisez des pratiques à la limite de la légalité. Les pages A Propos, des auteurs identifiables, une page de politique de vie privée ou de conditions d’utilisation sont autant de critères qui peuvent vous donner une bonne note et au final, cela ne peut pas porter tort au site. On a évidemment l’expertise qui est cruciale, mais tout le reste doit suivre.

Source : Google Webmaster Central

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *