PokerStars condamné à payer 870 millions de dollars pour couvrir la perte des joueurs


  • FrançaisFrançais

  • Un tribunal du Kentucky a condamné le groupe Amaya à payer 870 millions de dollars aux joueurs qui ont perdu de l’argent réel sur le site de PokerStars. Amaya est le propriétaire de PokerStars depuis 2014.


    PokerStars condamné à payer 870 millions de dollars pour couvrir la perte des joueurs au Kentucky

    Amaya est vraiment tombé sur une mauvaise main puisqu’un tribunal du Kentucky vient de le condamner à payer 870 millions de dollars pour couvrir les pertes des joueurs qui ont misé de l’argent réel sur le site de PokerStars entre 2006 et 2011. Amaya avait racheté PokerStars en 2014 via une prise de contrôle en déboursant 4,9 milliards de dollars.

    Amaya a versé une caution, mais il va faire appel de la décision en janvier 2016. Le Kentucky possède une loi qui permet à des joueurs de poursuivre leurs adversaires de jeu pour leurs pertes. Dans un premier temps, Amaya a déclaré que cette loi est vieille de 100 ans et qu’elle ne s’applique plus au jeu en ligne d’aujourd’hui. De plus, le tribunal a considéré la somme totale sans tenir des bonus et de l’argent gagné par les joueurs.

    Les Etats américains sont très stricts pour les mises avec de l’argent réel et malgré un assouplissement des législations depuis 2011, ce jugement montre que des sites comme PokerStars doivent faire attention lorsqu’ils incitent les joueurs à venir sur leurs plateformes. Amaya a ajouté que s’il perdait en appel et qu’il devrait payer les 870 millions de dollars, alors il obligerait les anciens propriétaires de PokerStar à le rembourser.

    Source : Reuters

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.