Project Natick, le Datacenter sous la mer de Microsoft


  • FrançaisFrançais

  • Microsoft a lancé l’initiative Project Natick, un concept de Datacenter sous-marin.


    Le Project Natick est un concept de Datacenter sous la mer qui est proposé par Microsoft

    Le Project Natick est un projet expérimental de Microsoft pour construire un Datacenter sous la mer. Microsoft a déjà déployé un prototype de ce Datacenter sous-marin à 1 km de la cote du Pacifique aux États-Unis en novembre 2015. Le Project Natick ambitionne de proposer un Datacenter qui soit rapide à déployer, à faible cout tout en étant soucieux de l’environnement. Pour Microsoft, le marché du Cloud se développe de manière exponentielle et il faut trouver de nouveaux moyens pour répondre à la demande. Un Datacenter sous-marin peut être déployé très rapidement et on peut l’étendre selon les besoins. De plus, un Datacenter sous la mer est protégé contre les catastrophes et il peut réagir rapidement à des événements tels que la Coupe du monde. Et étant donné qu’il se trouve sous les océans, le refroidissement sera optimal tout en proposant une bonne performance.

    Parmi les avantages pour le client selon Microsoft, le Project Natick permet de déployer un Datacenter en 90 jours. De plus, une grande partie de la population mondiale vit à 200 km des cotes et cela permet au service de proposer une latence minimale puisque ce Datacenter sera dans une zone Offshore en plein océan. Le Project Natick sera un Datacenter qui sera très intéressant pour l’environnement. On peut contrôler l’environnement et tout le Datacenter pourra être recyclé pour reconstruire un nouveau Datacenter. De plus, il sera alimenté entièrement par des énergies renouvelables et l’impact environnemental sera minimal. En fait, Microsoft prédit que la loi de Moore (doublement des processeurs tous les 18 mois) arrive à sa fin et on pourra créer des machines qui vont durer plus longtemps. Le Project Natick est un Datacenter qui va durer environ 10 ans même si le premier objectif est de le faire durer pour une période 5 ans.

    C’est une idée plutôt folle de construire un Datacenter sous la mer, mais cela prend son sens si on le regarde d’une autre manière. Un Datacenter en plein milieu de l’océan est en dehors des contrôles territoriaux ce qui fait que Microsoft pourrait proposer une bonne liberté sur les données hébergées. Cela permettrait d’échapper à la surveillance sur les données, mais également à la protection sur la vie privée puisque Microsoft ne serait plus obligée d’obéir à des lois territoriales. Mais le projet est encore en phase expérimentale et on ignore s’il va aboutir à quelque chose de concret pour les utilisateurs.

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.