Uber : Du faux vomi pour arnaquer les clients

Des chauffeurs Uber mettent du faux vomi dans leurs voitures en faisant payant des frais de nettoyage à leur client.


Des chauffeurs Uber mettent du faux vomi pour arnaquer les clients

C’est plus dégoûtant que du vrai vomi, c’est de l’arnaque et il semble que c’est une pratique fréquente par quelques chauffeurs Uber aux États-Unis. Un certain nombre de rapports prétendent que les chauffeurs mettent du faux vomi dans leur voiture pour arnaquer les clients avec les frais de nettoyage. La dernière victime en date est Meredith Mandel, une directrice d’art à Manhattan. Elle prétend que son chauffeur Uber a mis du vomi et qu’il a accusé Mandel. Le chauffeur lui a réclamé près de 200 dollars en nettoyage.

Dans une interview avec le site Gothamist, Mandel raconte que cela s’est passé le 21 février 2016. Elle, son petit ami et un ami sortaient d’un restaurant à Fort Greene à Brooklyn et ils ont pris un Uber pour aller dans leurs résidents à Williamsburg. Le chauffeur Uber les a ramenés sans faire d’histoire. Mais le lendemain, quand Meredith a consulté sa facture, elle a trouvé des frais de nettoyage de 200 dollars ajoutés à sa course. Elle a contacté Uber qui lui a répondu que le chauffeur avait dû nettoyer du vomi sur le tableau de bord parce que Meredith était complètement ivre et que les frais allaient 100 % au chauffeur.

Des chauffeurs Uber mettent du faux vomi dans leurs voitures pour arnaquer leurs clients avec les frais de nettoyage

La photo du faux vomi dans une voiture Uber

Mandel a déclaré qu’il y a trop de choses qui clochaient. En premier lieu, le vomi se trouvait sur le siège avant alors que les 3 passagers étaient à l’arrière. De plus, le vomi se trouvait uniquement sur des parties de la voiture qu’on pouvait nettoyer en quelques minutes (cela permet au chauffeur d’arnaquer avec le minimum d’efforts). Elle a également analysé les photos du vomi dans un site qui extrait les métadonnées et il n’y a aucune date ou heure. Et même la couleur du vomi était problématique. Un vomi reflète généralement la couleur de la nourriture qu’on a ingérée. Le vomi de la photo était jaune alors qu’ils avaient mangé principalement des aliments sombres dans le restaurant.

Enfin, elle affirme qu’elle n’était pas ivre et qu’elle avait juste consommé 2 verres de vin. Le diner a duré 2 h 30 et ils étaient sobres à la sortie. Mais le plus inquiétant est qu’on a rapporté d’autres cas de faux vomis à Tampa en Floride et une fois à Los Angeles. Après son scandale, Uber a remboursé ses frais en catimini, mais elle a décidé d’abandonner Uber une bonne fois pour toutes. Il est important de vérifier minutieusement sa facture de co-voiturage, car on ignore ce qu’on risque de payer avec un service qui possède un règlement quasi inexistant.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *