samedi , 19 août 2017

Une photographe demande 1 milliard de dollars à Getty Images

Getty Images n’aurait pas dû envoyer une injonction de paiement de 120 dollars à la photographe Carol Highsmith. Non, il n’aurait pas dû, car l’image appartient à la photographe et celle-ci demande désormais 1 milliard de dollars à Getty Images.


Une photographe demande 1 milliard de dollars à Getty Images

Getty Images un service de photos en ligne qui est connu pour être très agressif lorsqu’on pique leurs contenus. Il scanne constamment les images sur le web et il poursuit systématiquement en justice. Mais l’affaire de Getty Image avec Carol Highsmith est un pur produit de Copyrith Troll. En décembre 2015, Carol Highsmith, une photographe américaine célèbre reçoit une injonction de Getty Images. La lettre a été envoyée par License Compliance Services (LCS) qui est une filiale de Getty Images. La lettre va droit à l’essentiel en estimant que Highsmith a utilisé une photo sans la permission de Getty Images et qu’elle doit payer 120 dollars pour éviter la poursuite judiciaire. Ci-dessous, on peut trouver l’image qui a posé des problèmes.

L'image en cause dans l'affaire de Getty Images et Carol Highsmith

L’image en cause dans l’affaire de Getty Images et Carol Highsmith

Une amende de 120 dollars n’est pas grand-chose, mais la firme juridique est une incompétente de la plus belle eau, car elle n’a rien vérifié et elle s’est contentée de sanctionner. Il s’avère que cette image appartient à Carol Highsmith, mais ce n’est pas le pire. Pendant une demi-heure, la photographe explique à la firme qu’elle est l’auteure de cette image, mais également de plusieurs milliers d’autres qu’elle a donné à la Bibliothèque du Congrès. Les images étaient dans domaine public une licence proche de la Creative Commons (Cette différence est importante pour pulvériser la déclaration de Getty Images qui a fait suite à la plainte).

Getty Images a abandonné discrètement l’affaire. Mais Carol Highsmith n’a pas lâché le morceau et elle a analysé les autres images qui sont prétendument vendues par Getty Images. Le résultat montre toute la pratique merdique du service. Getty Images a volé 18 000 images de Carol Highsmith alors qu’elles ont été donné à la Librarie du Congrès. Getty les a également mis sous droit d’auteur.

Dans une plainte déposée le 25 juillet 2016, les avocats de Highsmith sont allés à l’essentiel. Getty Images n’a pas mentionné que les images appartenaient à Mme Highsmith, l’entreprise osait revendiquer un droit d’auteur alors qu’on peut les utiliser gratuitement. Dans certains cas, Getty Images vendait une seule image pour 575 dollars. Et elle utilisait le droit d’auteur pour envoyer des injonctions si elle trouvait les images sur d’autres sites. Désormais, c’est Getty Images qui est poursuivi en justice et cette fois, il ne s’agit pas de 120 dollars, mais de 468 millions de dollars. Et Getty Images avait déjà perdu une affaire similaire il y a 3 ans et les avocats de Highsmith estiment que c’est une récidive et que le tribunal pourrait tripler les dommages et intérêts, soit environ 1 milliard de dollars. Étant donné que Getty Images est l’une des entreprises les plus détestées à cause de ses pratiques agressives, on peut penser qu’il y a beaucoup de personnes qui vont se ranger du côté de Carol Highsmith.

Mise à jour du 02 aout 2016 :

Getty Images a publié une déclaration après la plainte :

Nous analysons la plainte et nous pensons qu’elle est basée sur des incompréhensions. Nous allons les rectifier avec la plaignante, mais si ce n’est pas possible, alors nous allons nous défendre.

Le contenu en question fait partie du domaine public depuis plusieurs années. C’est une norme que des catalogues d’images distribuent des images du domaine public et il est important de noter que cette distribution est différente que de revendiquer le droit d’auteur sur ce contenu.

LCS travaille avec les créateurs et les distributeurs de contenu pour les protéger contre une utilisation non autorisée. Dans cette affaire, LCS a poursuivi pour le compte de son client, Alamy. De ce fait, toutes les requêtes doivent être dirigées vers Alamy et lorsque la plaignante a contacté LCS, LCS a réagi rapidement pour cesser la poursuite en notifiant Alamy.

Cette déclaration est un non-sens absolu. Le contenu en question fait partie du domaine public depuis plusieurs années. Comme on l’a mentionné, les photos ne sont pas dans le domaine public, mais libres de droit avec un accord avec la Bibiothèque du Congrès. Le droit d’auteur est divisé en 2 parties, le droit d’auteur moral qui est inaliénable et le droit patrimonial et pécuniaire. Quand vous créez une oeuvre, alors vous obtenez automatiquement le droit d’auteur sur cette oeuvre, mais c’est le droit patrimonial qui vous permet de le commercialiser comme bon vous semble. Carol Highsmith a renoncé au droit patrimonial, mais elle préserve le droit d’auteur sur ces images.

Et comme cet accord date de plusieurs décennies, cette photographe a proposé une licence de type Creative Commons avant même que cette dernière soit crée. De ce fait, la déclaration de Getty Images n’a pas de sens. Étant donné que la photographe a renoncé à la commercialisation de ces images, alors Getty Images peut les distribuer, mais il doit le faire gratuitement selon la licence originale mise en place par la photographe. Mais le service facturait ces images au prix fort. Et même la défense de Getty est complètement ridicule. Car même si ces images sont dans le domaine public, alors pourquoi Getty Images a porté plainte contre la photographe ? Enfin, Getty Images tente de rejeter le blâme sur Alamy qui a envoyé la plainte. Mais LCS est une filiale de Getty et Ars Technica rapporte qu’une recherche sur le DNS montre que LCS et Getty Images sont basés à la même adresse de domicile. Le service de relation publique de Getty Images ne semble avoir aucune idée de ce qu’ils sont en train de faire.

Source : Torrent Freak

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?


A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

13 commentaires

  1. Excellent !
    J’espère qu’ils vont mettre la clé sous la porte. ils n’ont un chiffre d’affaire « que » de 800 millions de dollars mais la société à été vendue 3 milliards en 2012. Les investisseurs attendent donc un quadruplement du CA mais ca risque de ne pas arriver.

  2. Attention à ne pas tout embrouiller sur les arguments juridiques. A commencer par le fait qu’il n’y a pas de « droit d’auteur moral qui est inaliénable » aux États-Unis.

    • Pierre Charles Guiard

      Mais le droit sur les licence est assez intraitable, un contrat est un contrat, et les contrat passer avec le bibliothèque du congrès me parais assez clair.
      L’artiste a donné ses œuvres en échange d’un distribution libre et gratuite, donc personne n’a le droit de faire payer pour cela.

  3. Heureusement qu’aux Etats-Unis, il reste encore une justice indépendante. En France, Getty Image n’aurait pas risqué grand chose.

    • Tout à fait d’accord avec vous et j’ajoute que la plaignant aurait écopé d’un contrôle fiscal pour apprendre les bonnes manières quand on s’adresse aux puissants de ce monde décadent.

  4. Excellent. Pour une fois qu’un de ces requins va manger grave …
    Merci à Carol Highsmith de ne pas s’être dégonflée.

  5. Et dont, des photos de volants de badminton géant dans un jardin, Getty Images en a vendu beaucoup?

  6. @duglard Ta connerie à toi, par contre, est bien d’origine hitlérienne.

  7. Là, c’est toi qui pourrait être poursuivi pour ce genre de commentaire…
    En attendant que la modération fasse son boulot…

  8. allusion déplacée et très douteuse…

  9. Passionnant j’espère que vous allez nous informer de la suite donnée à cette affaire

  10. Qu’est ce que ça changerait ??

  11. J’éspére que cette affaire va les anéantir!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG