Une firme israélienne derrière un Malware sur iOS


  • FrançaisFrançais

  • Le NSO Group, une firme spécialisée dans les Spywares, est accusé d’avoir propagé un Malware d’une ampleur sans précédent sur les iPhones.


    Le NSO Group, une firme spécialisée dans les Spywares, est accusé d'avoir propagé un Malware d'une ampleur sans précédent sur les iPhones.

    Apple s’est précipité pour corriger le système iOS après la découverte d’un Malware développé par une firme israélienne. Le NSO Group vend des logiciels espions aux gouvernements et il a pu surveiller l’iPhone 6 à distance.

    L’attaque incite les utilisateurs à ouvrir une URL via un message de texte. Quand le lien est ouvert, l’attaque utilise 3 failles individuelles de type zéro day pour exploiter une vulnérabilité dans le navigateur Safari qui permet d’accéder au kernel d’iOS et d’installer le Malware. Le résultat est que ce peut Jailbreaker l’iPhone à distance. Ensuite, le peut espionner chaque aspect du téléphone allant des appels téléphoniques jusqu’aux SMS en passant par les données de l’agenda et les flux vidéos.

    C’est la première fois qu’on rapporte un Jaibreak à distance sur l’iPhone 6 et le site Motherboard estime que c’est la première attaque du genre qui touche un iPhone. La faille a été identifiée par des chercheurs du Citizen Lab de l’université de Toronto après qu’Ahmed Mansoor, un activiste pour les droits de l’homme et un dissident aux Émirats Arabes Unis, a été ciblé avec cette attaque.

    Citizen Lab prétend que le a été développé par la firme israélienne NSO Group qui crée des logiciels d’ pour les gouvernements. Et c’est un secret de polichinelle. En 2014, le Wall Street Journal rapportait qu’une présentation de NSO prétendait fournir une technologie qui permet une surveillance furtive et à distance ainsi qu’une extraction complète de données sur des appareils distants via des commandes intraçables. On ignore encore l’entité qui a utilisé le contre Mansoor.

    Reuters suggère que le , capable d’espionner un iPhone 6 à jour, pourrait se vendre à plus de 1 million de dollars. Les chercheurs de Citizen Lab ont informé Apple de la vulnérabilité il y a une semaine et l’entreprise a publié rapidement un patch pour iOS 9. Apple prétend qu’iOS 10 n’est pas affecté. Apple a récemment lancé un programme de Bug Bounty qui récompense jusqu’à 200 000 dollars pour identifier ce type de Malware. Peut-être qu’il aurait dû être moins radin en proposant cette récompense plus tôt.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *