lundi , 25 septembre 2017

Tim Berners-Lee a vendu le Web, le DRM va entrer dans le HTML

Tim Berners-Lee, l’inventeur du web, vient de donner son accord pour intégrer le DRM dans le HTML. Le web ouvert et sécurisé tel que nous le connaissons va disparaitre.


Tim Berners-Lee a vendu le Web, le DRM va entrer dans le HTML
C‘est sans doute l’une des affaires les plus importantes qui concernent la sécurité et la liberté du web. Depuis plusieurs années, les ayants-droits, mais également des entreprises comme Netflix veulent absolument intégrer le DRM (Digital Rights Management) dans le langage HTML, principalement le HTML 5. Après des années de résistance, Tim Berners-Lee a capitulé et il a accepté de les intégrer. Mais les membres du W3C ont encore 2 semaines pour faire appel.1 Notons que ce n’est pas vraiment le DRM qui entre dans le HTML, mais ce qu’on appelle les EME (Encrypted Media Extensions). Les EME sont une norme du W3C pour connecter les navigateurs web et le contenu protégé par DRM. En soi, c’est une bonne nouvelle, car cela évite de passer par des extensions tierces telles que Flash ou Silverlight.

Le DRM dans le HTML

Il y a des gens qui sont favorables à l’arrivée du DRM dans le HTML 5. Silverlight est quasiment mort et Adobe veut tuer Flash dans les 10 ans à venir. Si des contenus protégés par le DRM ne sont pas compatibles avec le HTML, alors on risque d’avoir de sacrés problèmes de compatibilité.2 Tout dépend de ce qu’on veut. Les EME sont promus par les Majors, mais également par Google ou Netflix. Aujourd’hui, ces géants du web possèdent une puissance et un contrôle bien plus grand que le W3C. Si on n’intègre pas le DRM dans le HTML, alors est-ce qu’on risque de laisser un web totalement appauvri sans aucun contenu ? Pourtant, le DRM existe depuis des années et le web s’est porté comme un charme.

Techdirt estime que c’est une bêtise monstrueuse et que le web que nous connaissons va disparaitre.3 Si on n’intègre pas le DRM dans le HTML, alors les contenus sous DRM ne fonctionneront plus dans les navigateurs sur le long terme (même si c’est exagéré). Et alors ? Cela permettrait à d’autres créateurs de prendre la place et n’oublions pas que c’est de cette manière que les petites entreprises sont devenues des géants du web. Le web a toujours été ouvert. Si vous commencez à le verrouiller, alors il n’y a plus de place pour les nouveaux formats. Les EME n’étaient pas nécessaires au HTML, car les producteurs de contenu sous DRM ont bien plus besoin du web que le web n’a pas besoin d’eux.

La sécurité à la poubelle

Si un génie malfaisant vous accule dans une impasse et vous impose de choisir entre une grippe chaque année et un cancer en phase terminale, alors il est tout à fait judicieux de choisir la grippe. C’est pourquoi des organisations comme l’EFF ont proposé un compromis à l’intégration du DRM dans le HTML 5. Il s’agit de la Section 1201 du DMCA (Digital Millennium Copyright Act) qui est assez longue, mais qu’on peut résumer par une phrase :

Aucune personne ne peut contourner une mesure technologique qui donne un accès à un contenu protégé sous la mesure (DMCA).4

En gros, cette section 1201 empêche de craquer le DRM. Devant votre visage innocent, vous pourriez dire que c’est une bonne mesure et bien non. Le seul intérêt de cette mesure est qu’on ne vienne pas fouiner dans le DRM. Et pourtant, pour qu’un web ouvert soit robuste, il faut que les chercheurs en sécurité puissent analyser les technologies du DRM pour trouver des failles et les corriger. Le DRM interdit de le faire. Si un chercheur le fait, alors les ayants-droits peuvent le poursuivre pour avoir violé le droit d’auteur de la même manière que si on pirate le contenu. L’EFF avait demandé une seule petite chose. Que cette mesure ne concerne pas les chercheurs en sécurité qui peuvent améliorer les technologies du DRM. Mais pour une raison incompréhensible, le W3C a rejeté cette proposition en bloc.5

Tim Berners-Lee et le W3C se sont défendu assez pathétiquement que c’est la responsabilité des entreprises de DRM de sécuriser leur technologie en amont, mais que le W3C ne s’occupait pas de la sécurité publique.6 De ce fait, l’organisation ne peut pas imposer des règles aux fabricants de DRM qui concernent le droit d’auteur qui n’est pas sous la “juridiction” du W3C. C’est vraiment stupide. De nombreuses organisations ont tenté de proposer plusieurs versions de cette exception. Ainsi, le Center for Democracy and Technology a proposé une nouvelle tentative, mais Netflix a gueulé comme un putois en disant que cela avait peu d’intérêt.7

Tim Berners-Lee, Netflix et les autres entreprises avides de DRM ont gagné sur toute la ligne. Tim Berners-Lee avait inventé le web pour qu’il soit aussi ouvert et sécurisé que possible. Aujourd’hui, il vient de le vendre pour 30 deniers aux marchands du temple avec le sourire en prime.

Sources

1.
Tim Berners-Lee approves Web DRM, but W3C member organizations have two weeks to appeal | Defective by Design. defectivebydesign.org. https://defectivebydesign.org/blog/tim_bernerslee_approves_web_drm_w3c_member_organizations_have_two_weeks_appeal. Accessed July 8, 2017.
2.
DRM in HTML5 is a victory for the open Web, not a defeat. Ars Technica. https://arstechnica.com/business/2017/03/drm-in-html5-is-a-victory-for-the-open-web-not-a-defeat/. Accessed July 8, 2017.
3.
Tim Berners-Lee Sells Out His Creation: Officially Supports DRM In HTML. Techdirt. https://www.techdirt.com/articles/20170707/15544137737/tim-berners-lee-sells-out-his-creation-officially-supports-drm-html.shtml. Accessed July 8, 2017.
4.
17 U.S. Code § 1201 – Circumvention of copyright protection systems. LII / Legal Information Institute. https://www.law.cornell.edu/uscode/text/17/1201. Accessed July 8, 2017.
5.
Amid Unprecedented Controversy, W3C Greenlights DRM for the Web. Electronic Frontier Foundation. https://www.eff.org/deeplinks/2017/07/amid-unprecedented-controversy-w3c-greenlights-drm-web. Published July 7, 2017. Accessed July 8, 2017.
6.
Disposition of Comments for Encrypted Media Extensions and Director’s decision from Philippe Le Hégaret on 2017-07-06 (public-html-media@w3.org from July 2017). lists.w3.org. https://lists.w3.org/Archives/Public/public-html-media/2017Jul/0000.html. Accessed July 8, 2017.
7.
Re: A potential compromise on EME? from Mark Watson on 2017-06-28 (public-html-media@w3.org from June 2017). lists.w3.org. https://lists.w3.org/Archives/Public/public-html-media/2017Jun/0017.html. Accessed July 8, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Blogueur frénétique et précaire comme tout blogueur qui se respecte.

Un commentaire

  1. Le consommateur jamais gagnant au final… merci pour cet article.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG