Pédopornographie artificielle : l’IA crée un nouveau cauchemar sur le web


  • FrançaisFrançais

  • L’intelligence artificielle a déclenché une course aux armements prédatrice sur les forums pédophiles, qui peuvent produire en quelques secondes des images d’enfants se livrant à des actes sexuels. Quels sont les risques et les solutions ?


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    L’intelligence artificielle a déclenché une course aux armements prédatrice sur les forums pédophiles, qui peuvent produire en quelques secondes des images d’enfants se livrant à des actes sexuels. Quels sont les risques et les solutions ?

    L’intelligence artificielle (IA) a permis de créer des images d’une troublante ressemblance montrant des enfants victimes d’exploitation sexuelle, suscitant des inquiétudes chez les enquêteurs chargés de la protection de l’enfance et de la lutte contre les abus réels.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Des outils d’IA générative ont déclenché ce qu’un analyste a qualifié de “course aux armements prédatrice” sur les forums pédophiles, car ils peuvent créer en quelques secondes des images réalistes d’enfants se livrant à des actes sexuels, communément appelées pédopornographie.

    Ces images synthétiques, produites par des logiciels appelés “deepfakes”, posent de nouveaux défis aux forces de l’ordre, qui doivent distinguer les faux des vrais et identifier les victimes potentielles.

    Au Canada, un homme du Québec a été condamné à plus de trois ans de prison pour avoir utilisé l’IA pour produire des vidéos synthétiques de pédopornographie. Il s’agirait du premier cas du genre dans le pays, selon le juge qui a prononcé la sentence.

    Le juge a écrit dans sa décision que l’utilisation de la technologie des deepfakes dans des mains criminelles est “glaciale”. Il a ajouté qu’un simple extrait vidéo d’un enfant disponible sur les réseaux sociaux, ou une vidéo d’enfants prise dans un lieu public, pourrait les transformer en victimes potentielles de pédopornographie.

    De nombreux experts ont mis en garde contre les dangers de l’IA générative, qui pourrait être utilisée pour créer des images de propagande, de désinformation ou de harcèlement. Certains ont appelé à réglementer l’utilisation de ces outils ou à les rendre plus transparents.

    Les créateurs de ces logiciels affirment qu’ils ont pour but de stimuler la créativité et l’innovation, et qu’ils ne sont pas responsables de l’usage malveillant que certains peuvent en faire. Ils ont également mis en place des mesures pour empêcher la génération d’images illégales ou offensantes.

    Toutefois, ces mesures ne sont pas infaillibles, et certains utilisateurs malintentionnés parviennent à contourner les restrictions ou à accéder à des versions modifiées des logiciels.

    Les enquêteurs chargés de la protection de l’enfance appellent à une coopération accrue entre les autorités, les entreprises technologiques et les organisations non gouvernementales pour lutter contre le fléau de la pédopornographie en ligne, qu’elle soit réelle ou artificielle.

    Ils soulignent également la nécessité d’éduquer le public sur les risques liés à l’IA générative et à la protection des données personnelles, notamment celles des enfants.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *