q Adsense : Est-ce que Google vole les éditeurs ? - Actualité Houssenia Writing

Adsense : Est-ce que Google vole les éditeurs ?


  • Français
  • English

  • De nombreux éditeurs Adsense se plaignent que leurs revenus fluctuent énormément au cours de la journée. Est-ce une combine de la part de Google pour se renflouer ?


    Suivez-nous sur notre page Facebook et notre canal Telegram

    De nombreux éditeurs Adsense se plaignent que leurs revenus fluctuent énormément au cours de la journée. Est-ce une combine de la part de Google pour se renflouer ?

    Je faisais auparavant 5 à 7 euros par jour avec mon site qui fait environ 5000 vues par jour et aujourd’hui, je suis à moins de 1 euros ! Le pire est que quand je consulte mon revenu au cours de la journée, j’ai parfois des pics à 3 ou 4 euros à midi, mais le lendemain, je suis redescendu à 1 euros !

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Ce genre de témoignages pullulent sur les forums d’Adsense et des webmestres. Depuis janvier 2023, les revenus Adsense ont baissé de 80 à 90 %, même si cette baisse s’est amorcée dès la fin de 2022. Et donc, on cherche toutes les raisons de cette baisse. Beaucoup estiment que c’est la récession qui en est la cause, mais au premier semestre 2023, Google a publié le chiffres d’affaires de ses revenus publicitaires et ils n’avaient pas beaucoup bougé depuis 2022 ! Donc, comment ses revenus peuvent être stables alors que les éditeurs ont perdu 90 % du pognon.

    Depuis des années, il y a toujours des rumeurs qui circulent que Google magouille avec les revenus d’Adsense. On avait eu cette publication qui avait fuité où les responsables d’Adsense s’étaient réunis pour baisser les revenus des éditeurs, car cela engendrait des pertes pour l’entreprise. Honnêtement, la manière dont le mémo a fuité et son ton laisse à penser que c’était un fake provenant d’un éditeur qui s’était fait arnaquer. Mais le problème est que la mentalité est bien là.

    Car par la suite, on a eu de véritables révélations où comment Google arnaquait les annonceurs en plaçant les publicités vidéos sur des sites bas de gamme. Mais dans le cas qui nous intéresse actuellement, c’est les clics invalides qui sont la cause de pourquoi votre revenu de 5 euros à midi devient 1 euro à la fin de la journée.

    Autrefois, les clics invalides ou frauduleux subissaient une suspension de compte. Aujourd’hui, Google va calculer ces clics invalides selon certains critères, par exemple, un clic sur une publicité, mais il enregistre que l’utilisateur quitte immédiatement la page, indiquant qu’il a fait un clic accidentel. Ou encore, les clics par les bots, etc. Et il va les déduire de votre revenu.

    Ces clics invalides et le montant perdu, Adsense les affiche à la fin de chaque mois. Mais les éditeurs, fauchés comme le blé, ont calculé manuellement les clics sur leur compte à une certaine heure de la journée et ensuite comparaient la différence. C’est là qu’ils ont vu que si un site avait reçu 10 clics à midi, alors cela devenait 3 ou 4 clics à la fin de la journée. Vu que c’est le clic qui rapporte de l’argent et non le RPM sur Adsense, on peut comprendre la perte de 80 % du revenu sur le long terme.

    La grosse arnaque est la suivante, ces clics invalides sont normalement minoritaires et si vous gagnez par exemple 100 euros par mois, alors vous aurez des clics invalides de 2 à 4 euros au max. Les gens ne cliquent pas sur des publicités comme des demeurés. Si on perd 50 à 70 euros par mois, alors cela signifie que Google ampute l’argent en prétextant les clics frauduleux, mais il pourrait ne pas le reporter aux annonceurs, soit par un remboursement, soit en affichant davantage de pubs. La différence, il peut l’empocher, car pour moi, c’est la seule explication du pourquoi le chiffre d’affaire de Google sur la publicité n’a pas bougé parce que ce sont les éditeurs qui compensent la perte.

    Je peux aussi comprendre la récession et le blabla habituel, mais cela ne justifie pas une telle perte. Et surtout, on a des revenus minables quelle que soit la période de l’année. Adsense est saisonnier, les meilleurs mois commencent à partir d’octobre jusqu’en décembre, ensuite de mai à juin. Aujourd’hui, je gagne toujours mes 70 centimes ou mon beau euro depuis des mois et c’est juste de la merde.

    Si vous avez apprécié cet article, soutenez-moi sur Patreon ou Buy me a coffee Vous recevrez chaque semaine du contenu exclusif et des réponses à vos questions. Merci ! 😊

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009.

    Blogueur et essayiste, j'ai écrit 9 livres sur différents sujets comme la corruption en science, les singularités technologiques ou encore des fictions. Je propose aujourd'hui des analyses politiques et géopolitiques sur le nouveau monde qui arrive. J'ai une formation de rédaction web et une longue carrière de prolétaire.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *