Attentats de Paris : deux proches de Coulibaly traduits en justice



La traque continue pour arrêter tous les complices des frères Kouachi dans l’affaire de l’attentat de Charlie Hebdo à Paris. Parmi les complicités, on a des personnes qui auraient cachés les 2 frères ainsi que de l’aide pour faire entrer Coulibaly dans le territoire. Vu la cécité de la justice, on peut compter sur une peine maximale par rapport au choc de cette affaire et à l’esprit de vengeance qui caractérise la justice française.


 

(Xinhua) — Deux des trois hommes de l’entourage d’Amedy Coulibaly qui avaient été placés en garde à vue lundi ont été déférés vendredi et l’un deux a été présenté à un juge d’instruction dans le cadre de l’enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier Amedy Coulibaly, rapporte vendredi la presse française.

Deux des trois hommes placés en garde à vue lundi dans le cadre de l’enquête sur l’éventuel soutien logistique apporté au tueur de Montrouge et de la Porte de Vincennes, Amedy Coulibaly, début janvier, ont été déférés vendredi matin, l’un deux ayant été présenté à un juge d’instruction, indiquaient vendredi matin les médias français.

Actuellement écroué pour un délit de droit commun, l’ homme est le compagnon d’ une adjudante de gendarmerie convertie à l’ islam qui avait également été entendue, avant que sa garde à vue ne soit levée mercredi.

L’homme présenté au juge vendredi est soupçonné d’ avoir aidé Amedy Coulibaly à perpétrer la prise d’ otages meurtrière du magasin Hypecacher de la porte de Vincennes, dans laquelle quatre personnes avaient perdu la vie le 9 janvier.

Lundi, la chaîne de télévision France 2 indiquait que l’ homme est soupçonné de complicité « notamment parce que son téléphone portable a été repéré aux alentours du supermarché casher quelques jours avant les attaques ».

Ces gardes à vue interviennent « après la mise en examen de quatre autres complices présumés d’ Amedy Coulibaly qui avaient été arrêtés fin janvier, suspectés notamment de l’ avoir aidé à se fournir en armes et en véhicules », rappelle la chaîne.

Il s’ agit des seules personnes mises en examen à ce jour dans l’ enquête sur les attentats qui ont fait 17 morts début janvier en plus des trois tueurs, Amedy Coulibaly et les frères Saïd et Chérif Kouachi, précisait vendredi la presse française.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *