Hourra ! Il semble que le TPP et le TTIP (TAFTA) soient presque morts


  • FrançaisFrançais



  • TPP-TTIP

    Il semble que l’accord Trans Pacific Partnership (TPP) soit dans le coma tandis que d’autres optimistes annoncent déjà sa mort. En premier lieu, le Congrès a rejeté le mécanisme de Fast-Track qui aurait permis de le signer dans les plus brefs délais. Le Fast-Track, connu également comme le Trade Promotion Authority (TPA), est un mécanisme qui donne des pouvoirs considérables au président des États-Unis pour négocier les accords commerciaux. Le Fast-Track a été annulé depuis 2007, mais le mécanisme est encore valide pour les négociations en cours ce qui inclut le TPP. L’objectif principal du Fast-Track est d’accélérer considérablement l’étude d’un projet de loi ou d’un accord commercial par la chambre des Représentants et le Congrès. Mais pourquoi le Fast-Track a-t-il échoué ? Parce que Hillary Clinton, la prochaine candidate pour les élections présidentielles, a dit NON au mécanisme de Fast-Track sur le TPP.

    Hillary Clinton a signé la mort du TPP

    Les démocrates qui étaient dans l’attente ont très peu de chances que la Maison Blanche veuille relancer la machine du Fast-Track. Ces démocrates demandent au Président Obama de clarifier les points qui dérangent aux personnes qui sont contre le TPP. Hillary Clinton a surtout fait remarquer que le TPP a été négocié en secret et que le public n’a jamais connu l’intégralité du texte. Et le poids de Hillary Clinton est considérable puisqu’elle pourrait écraser le vainqueur de la Tea Party qui sera le candidat des républicains. De ce fait, la déclaration de Hillary Clinton est tellement cruciale que même Andrew Robb, ministre du Commerce de l’Australie et grand défenseur du TPP, a admis que les carottes sont cuites. En fait, il a plutôt dit que le TPP aurait des problèmes pour être voté, mais cela revient au même. Robb avait déclaré à plusieurs reprises que le TPP est imminent, mais maintenant, il est beaucoup plus prudent sur ses déclarations publiques. Robb a ajouté que les États unis devraient agir très vite sinon le TPP tomberait en morceaux sans aucune chance de se relever.

    Avant la déclaration d’Hillary Clinton, les différentes parties auraient pu signer le traité en une semaine avant que le parti démocrate ne vienne tout dérailler. Selon Robb, il faut qu’on tente de sauver le TPP dans les 2 à 3 prochaines semaines sinon le futur du TPP sera irrémédiablement compromis.

    Le cas légèrement différent du TTIP (TAFTA)

    Donc, c’est une bonne nouvelle pour les détracteurs du TPP, mais qu’en est-il du TTIP (TAFTA). Et bien, l’information la plus importante a été le report du vote par Martin Schulz, président du Parlement Européen, parce qu’il y avait trop d’amendements sur le TTIP. Et les points de discussion les plus importants concernent les groupes d’arbitrage ou encore l’entrée de l’alimentation OGM en Europe. Le Parlement européen a décidé d’une nouvelle date pour le vote du TTIP en la fixant au 29 juin 2015. On ignore ce qui se passera avec ce nouveau vote, mais le TPP et le TTIP sont votés avec le même mécanisme aux États-Unis. Et l’arrêt du TTP signifie que le TTIP est aussi en très mauvaise posture. On peut espérer que le Congrès va rejeter également le TTIP ce qui va plomber les négociations en cours avec l’Europe. La seule condition est un mouvement de contestation massif avant le 29 juin. Et Hillary Clinton a déclaré que si le TTIP tombe au point mort, alors elle ne redémarrera pas le processus si elle gagne le Bureau ovale.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.