Chine : Des photos nues comme une reconnaissance de dette

La Chine pratique toujours les phénomènes occidentaux à l’extrême. Des étudiants chinois proposent des photos nues en échange d’un prêt. Si le prêt n’est pas remboursé, alors l’organisme de prêt publie ces photos en ligne.


Des étudiants chinois proposent des photos nues en échange d'un prêt. Si le prêt n'est pas remboursé, alors l'organisme de prêt publie ces photos en ligne.

De nombreux étudiants chinois utilisent des photos nues comme une reconnaissance de sur des plateformes de en ligne. Ces plateformes de acceptent ces photos parce qu’ils estiment que c’est une incitation suffisante pour que les personnes remboursent leur .

Si vous voulez un prêt de cette manière, alors vous devez poser nu(e) en tenant votre carte d’identité. Une fois que la plateforme a vérifié vos informations, vous pouvez emprunter jusqu’à 2 277 dollars sur une durée de 30 mois. Le prêt dépend de l’éducation de la personne. Un simple diplome offre jusqu’à 15000 yuans de prêt tandis que les doctorants peuvent en recevoir plus.

Des étudiants chinois proposent des photos nues en échange d'un prêt. Si le prêt n'est pas remboursé, alors l'organisme de prêt publie ces photos en ligne.

Mais les organismes de prêt imposent une pression insoutenable sur les étudiants. Une personne nommé Li Li a déclaré que l’organisme de prêt lui a imposé un taux d’intérêt de 30 % par semaine pour un prêt de 500 yuans. Pour rembourser la première dette, elle a dû contracter de nouveaux prêts et elle doit aujourd’hui plus de 55 000 yuans. Si cette femme ne rembourse pas son prêt, alors ses photos nues seront publié en ligne et en , ce type de mésaventure mène à la disgrace et au suicide dans la plupart des cas.

Notons que les prêteurs sur gage ne se contentent pas de publier les photos nues en ligne, mais il va les envoyer également à la famille du débiteur. Après un premier témoignage sur les médias chinois, d’autres personnes ont commencé aussi à parler et la principale critique est l’augmentation exponentielle du taux d’intérêt. Ces organismes de prêt sont généralement illégaux, mais c’est le seul moyen pour certains étudiants d’avoir du liquide, car ils ne sont pas éligibles pour des prêts chez des organismes standards. On estime que les photos nues comme une reconnaissance de dette est une pratique répandue depuis des années en Chine.

Des étudiants chinois proposent des photos nues en échange d'un prêt. Si le prêt n'est pas remboursé, alors l'organisme de prêt publie ces photos en ligne.

Source : People Daily

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Estelle Dufresne

Ancienne journaliste dans plusieurs titres de la presse régionale. Mais comme la presse régionale n'existe plus, je me suis recyclé dans les rubriques internationales de plusieurs sites en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *