Orange Madagascar : Le 3e cable de fibre optique qui ne passe pas

Orange Madagascar est engagé dans un bras de fer avec les autorités de régulation. La fibre de la discorde ? Le troisième cable de fibre optique prévu par Orange pour le pays.


Le litige d'Orange Madagascar avec l'ARTEC concernant le 3e cable de fibre optique

On ne va pas faire la fine bouche en disant qu’il y une bonne amélioration sur la connexion internet à , notamment sur le mobile avec la 3G et la prétendue 4G de Telma. Mais Orange veut aller plus loin en voulant un 3e cable de fibre optique pour connecter la Grande île. Cela permettrait d’augmenter considérablement les offres de débit et surtout, cela permettrait à Orange d’avoir son propre réseau terrestre de fibre optique.

Que nenni ! La réponse de l’ARTEC ((Agence de Régulation des Technologies de Communication) a été claire, mais en ne donnant pas des arguments concrets. L’ARTEC estime qu’Orange peut tout à fait utiliser le réseau terrestre existant pour développer ses offres de connexion internet. Le seul problème est que ce réseau terrestre appartient à Telma qui est l’un des concurrents d’. Pour l’entreprise, c’est totalement ridicule de conclure un partenariat avec un concurrent sans oublier que le réseau de Telma n’est pas fiable à 100 %. Pendant une conférence de presse, a dévoilé sa stratégie appelée ESSENTIEL 2020 pour le développement de ses services à l’horizon 2020. La stratégie prévoit un investissement de 500 milliards d’ariary (près de 140 millions d’euros).

Mais cette stratégie se base sur l’arrivée d’un 3e cable de fibre optique qui sera exclusivement géré par Orange. Les choses risquent de se corser puisqu’Orange Madagascar a déclaré que si l’ARTEC continue de faire la maligne, l’entreprise va se tourner vers la justice d’internationale qu’on connait comme un modèle d’arbitrage. L’arbitrage est un mécanisme inclut dans de nombreux accords de libre-échange qui permet à une entreprise de poursuivre un pays si des législations nuisent à ses intérêts. L’arbitrage est extrêmement nuisible pour la souveraineté d’un pays, mais le gouvernement avance des arguments absurdes pour empêcher le déploiement d’un 3e cable. C’est une affaire à suivre.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

5 réponses

  1. NETTER dit :

    Les gens de l’ARTEC veulent tout simplement toucher des pots de vin, comme d’habitude à Mada

  2. Grégoire dit :

    Ou bien tout simplement il veut préserver la compagnie adversaire dénommé Telma. Belle vie que celle des requins…

  3. LUC dit :

    Bon courage pour ORANGE Madagascar et va jusque au boût.

  4. felix dit :

    pour moi c’est le chef l’etat qui veux joue a l’avenir du pays la connexion internet c’est la premier evolution du pays et c’est avec connexion internet q’on peux discutte moin cher jusq’a maintenant ORANGE na pas encor le 4G Alors que blueline a son 4g FORCE telma 4G force vente plein d’arnaque courage ORANGE MADAGASCAR va jusque au bout

  5. Fabrice dit :

    Il est clair que l’ARTEC Madagascar a touché des pots de vin de la part de l’Opérateur Historique Telma, pour être tranquille et faire ce qu’ils veulent, ces Messieurs Heridgee PDG de Telma Madagascar diplômé de l’école supérieure de commerce de la sorbonne et le second, Pisal-Hamida DG, diplômé de l’école supérieure de commerce de Bordeaux, ont, mis le paquet sur la table, leur laissant libre court à leurs exactions en toute impunité, ils ont seulement de la chance d’être à Madagascar pays de corruption, en Europe, ils ne pourraient pas le faire…

    D’autre part, il est certain que le service est tout à fait déplorable, ils ont de la chance qu’il n’y est pas d’associations de consommateurs ici, car ils collectionneraient les procès…

    Pour exemple, est-ce bien normal que dans une ville comme Tamatave, où il n’y a pas d’urbanisme et donc pas de tout à l’égoût, il y est d’une part des regards et conduites souterrainnes qui se trouvent inondées en cas de fortes pluies, ce qui arrive tous les ans, est-ce normal que l’architecture du réseau Telma soit aussi inextricable et pourrie, sans que cet opérateur n’engage les moindres travaux de réfections, en invoquant le cas de force majeure !!! la ligne qui dessert notre domicile fait un détour d’au moins 1km 500, sinon deux, je leur est signalé à mantes reprises, mais ils ne veulent rien entendre, tellement ces gens sont arrogant, profitant de l’impunité que les Institutions de Madagascar leur apporte

    Maintenant, parlons de la Fibre Optique de Telma, j’avais demandé un devis détaillé à cet effet, ayant eu le plus grand mal à l’obtenir, tellement ils sont de mauvaise foi, après un mois de réclamations assidues, ils ont fini par me le fournir, hors du point de branchement jusqu’à mon domicile,il y a au maximum 700 mètres, ce devis bien détaillé indiquant tous les frais (génie civil, autorisations, frais de branchement, etc) mais aussi tous le matériel (poteaux, câblages, et divers éléments) le tout étant facturé 3100 € alors que le client n’est absolument pas propriétaire de la ligne, c’est du vol manifeste ! et bien sûr, l’ARTEC Madagascar est tout à fait d’accord… corruption quand tu nous tiens…

    Voilà, après bientôt quatre ans d’abonnement à leur adsl 8 méga… foutaise ! ce ne fus que des ennuis à répétition, des coupures intempestives (pannes de serveur DNS à répétition) dépannage trois jours après, et là depuis le début de l’année, les connexions à l’international sont de plus en plus pénibles, ça rame sans arrêt et ça coupe… l’horreur, alors que en ce qui me concerne, 95% de mes connexions sont dédiées à l’international, il y a de quoi s’arracher les cheveux…

    Il est temps, grand temps que cela cesse, mais ça ne se fera que à coup de procès, car ce Gouvernement et tout à fait acquis à leur activité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *