vendredi , 15 décembre 2017

Une perte du poids uniquement par l’exercice ne protège pas contre l’arthrose

Une étude suggère que les personnes, qui perdent du poids uniquement par l’exercice, ne bénéficient pas autant de protection contre l’arthrose qui touche principalement le genou, comparé aux personnes qui font un régime combiné à l’exercice ou le régime seul.


Une perte du poids uniquement par l’exercice ne protège pas contre l’arthrose
Des IRM du genou droit de 2 femmes obèses. La première qui n'a pas perdu de poids (A et B) et la seconde qui a perdu du poids (C et D) - Crédit : Radiological Society of North America
Les personnes obèses qui perdent un poids substantiel peuvent ralentir significativement la dégénérescence de leur cartilage du genou, mais seulement si elles perdent du poids par l’alimentation et l’exercice ou uniquement le régime selon une nouvelle étude d’IRM présentée à la réunion annuelle de la Radiological Society d’Amérique du Nord (RSNA).

L’obésité est un facteur de risque majeur pour l’arthrose qui est une maladie articulaire dégénérative qui affecte plus d’un tiers des adultes de plus de 60 ans selon le CDC. L’articulation du genou est une zone fréquente de l’arthrose et chez de nombreuses personnes, la condition évolue jusqu’à ce que l’arthroplastie totale du genou devienne nécessaire.

Des IRM du genou droit de 2 femmes obèses. La première qui n'a pas perdu de poids (A et B) et la seconde qui a perdu du poids (C et D) - Crédit : Radiological Society of North America

Des IRM du genou droit de 2 femmes obèses. La première qui n’a pas perdu de poids (A et B) et la seconde qui a perdu du poids (C et D) – Crédit : Radiological Society of North America

Une fois qu’on perd le cartilage à cause de l’arthrose, la maladie est irréversible selon l’auteure principale de l’étude, Alexandra Gersing du Département de radiologie et d’imagerie biomédicale à l’Université de Californie, San Francisco. Étant que la perte de cartilage est irréversible, il est important pour les personnes à risque d’arthrose ou avec les signes précoces de la maladie de ralentir la dégénérescence du cartilage. Il a été démontré que la perte de poids ralentît la dégénérescence du cartilage chez les personnes obèses ou en surpoids, mais il n’était pas clair si la méthode utilisée pour perdre du poids faisait la différence.

Le Dr Gersing et ses collègues ont étudié la dégénérescence du cartilage et les anomalies articulaires sur une période de 96 mois chez des personnes en surpoids et obèses qui ont maintenu un poids stable et qui ont perdu du poids par des régimes différents.

Une articulation du genou d'un patient sans perte de poids (A) montrant plusieurs défauts graves du cartilage après 48 mois et une articulation intact du genou d'un patient avec une perte significative du poids (B) - Crédit : Radiological Society of North America

Une articulation du genou d’un patient sans perte de poids (A) montrant plusieurs défauts graves du cartilage après 48 mois et une articulation intact du genou d’un patient avec une perte significative du poids (B) – Crédit : Radiological Society of North America

Les chercheurs ont étudié 760 hommes et femmes avec un indice de masse corporelle supérieur à 25 provenant de l’Osteoarthritis Initiative qui est une étude de recherche nationale axée sur la prévention et le traitement de l’arthrose du genou. Les patients avaient soit une arthrose légère à modérée, soit des facteurs de risque de la maladie. Les patients ont été divisés en un groupe de 380 patients qui ont perdu du poids et un groupe témoin de 380 patients qui n’ont perdu aucun poids. Le groupe de perte de poids a été encore segmenté par la méthode de perte de poids via le régime et l’exercice, uniquement le régime et uniquement l’exercice. Les chercheurs ont utilisé l’IRM pour quantifier l’arthrose du genou au début de l’étude, à 48 mois et à 96 mois.

La dégénérescence du cartilage était significativement plus faible dans le groupe de perte de poids par rapport au groupe témoin sur les 96 mois. Mais cette découverte était seulement présente parmi les patients qui ont perdu du poids par le régime et l’exercice ou le régime seul. Même si les patients, qui ont seulement perdu autant de poids que ceux qui ont suivi un régime seul ou l’exercice combiné au régime, la perte de poids par l’exercice seul n’a pas montré de différence significative dans la dégénérescence du cartilage comparé au groupe qui n’a pas perdu de poids.

Ces résultats renforcent l’hypothèse que l’exercice seul comme traitement pour perdre du poids chez les adultes en surpoids et obèses peut ne pas être aussi bénéfique à l’articulation du genou que les régimes de perte de poids impliquant un régime alimentaire selon le Dr Gersing.

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d’emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l’actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG