Le défi moral de l'invisibilité


  • FrançaisFrançais



  • invisibilite

    On pourrait réduire le stress et l’anxiété si on faisait croire à des personnes qu’elles sont invisibles.

    Nous avons tous vécus des moments où nous avons été embarrassé en public. Nous avons dit ou fait une chose stupide et tout le monde a les yeux fixés sur nous. Dans ces moments, on a envie de disparaitre, de devenir invisible et une nouvelle expérience montre qu’on pourrait le faire dans le futur.

    Cette méthode implique l’utilisation de la réalité virtuelle et d’une confusion calculée des sens. Des neuro-scientifiques à l’institut Karolinska à Stockholm ont pu faire croire à des personnes que leurs corps étaient invisibles. Les volontaires sentaient que quelqu’un les frottait avec une brosse, mais quand ils se regardaient, ils voyaient simplement la brosse qui bougeait dans le vide. Selon les chercheurs, cette impression est suffisante pour faire croire à ces personnes que leurs corps est invisible. En fait, non seulement, ces personnes se croyaient invisibles, mais également immatérielles. Cette étude a été publié dans Scientific Reports.

    Mais quels sont les effets pratiques de cette expérience ? Les volontaires ont déclarés et cela a aussi été prouvé par leurs mesures cardiaques que la sensation d’invisibilité avait réduit leur anxiété sur le plan social. Dans l’expérience, ils avaient quelques étrangers qui les regardaient.

    On détourne les effets de l’anxiété

    Henrik Ehrsson, l’un des membres de l’équipe de Stockholm, estime que cette technique peut être utilisée pour traiter les troubles d’anxiété sociale. Par exemple, cela pourrait aider des gens qui doivent faire des présentations devant un public. En général, ils ont le trac et ce dernier peut faire rater leur présentation.

    En plus du traitement médicamenteux, on traite aussi l’anxiété avec la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Cette dernière aide les personnes à rester calme dans des environnements stressants. La réalité virtuelle a déjà montré son potentiel dans ce type de thérapie. Mais selon ces chercheurs, qu’est-ce qui se passe si on permettait à un patient d’être invisible et de le rendre visible étape par étape. C’est possible parce que l’illusion crée est juste une question de niveau. Dans l’étude, les sujets ont déclarés qu’ils avaient ressentis différents degrés de visibilité selon les conditions.

    Cette expérience offre également de nouveaux éléments sur le concept de Body Ownership ou l’appartenance de son propre corps. En 1998, des chercheurs ont démontrés que si des personnes voyaient une main en caoutchouc qui était brossée en même temps que leur propre main, alors ils avaient l’impression que la main en caoutchouc faisait partie de leurs corps. Le laboratoire d’Ehrsson qui fait régulièrement des expériences d’illusion pour tromper les sens des personnes a déjà montré en 2013 qu’on pouvait obtenir le même résultat avec une main invisible. Et cette nouvelle expérience est une extension de celle de 2013 et cela pourrait permettre d’éclaircir le concept de corps fantôme. Le corps fantôme une illusion qui est souvent ressentie par des personnes qui sont blessés au niveau de la moelle épinière. Dans ce type de blessure, les personnes ont l’impression qu’ils ont un corps qui n’est pas en alignement avec leur vrai corps.

    La dimension morale

    Toutes ces découvertes sont prometteuses au niveau clinique, mais cette expérience touche également à un niveau bien plus profond. La notion de l’invisibilité existe dans de nombreuses légendes et histoires et dans la plupart des cas, cette notion possède des connotations morales. La République de Platon nous raconte le mythe de l’anneau magique de l’invisibilité où un berger Lydien appelé Gyges utilise cet anneau pour séduire la reine et tuer le roi. Le roman L’homme invisible de H.G Well est une version moderne de l’histoire de Gyges puisqu’elle démontre les tentations corruptrices d’être invisible et donc d’éviter de reconnaître les conséquences de ses actes.

    Est-ce que l’invisibilité peut affecter notre sens de la morale ? C’est là que l’expérience peut devenir vraiment intéressante. Les chercheurs veulent examiner cet effet Gyges en exposant les participants à un certain nombre de dilemmes moraux en utilisant l’illusion de l’invisibilité. Ensuite, ils vont comparer leurs réactions dans un contexte où leur corps leur semblerait totalement visible. Arvid Guterstam, l’un des co-auteurs de l’expérience a déclaré qu’il craint le pire avec cette expérience, car on peut déjà voir l’effet Gyges sur les Trolls internet.

    Une chose est sûre est qu’on doit prendre cette expérience avec la plus grande précaution. On est encore loin d’une invisibilité totale qui serait possible par de nouveaux matériaux scientifiques. En fait, il est difficile d’imaginer un niveau d’invisibilité qui serait absolu parce que même une tenue spéciale garde toujours un niveau de visibilité perceptible.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Houssen Moshinaly

    Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

    Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.