Les bonobos possèdent une communication similaire aux humains



Via un type d’appel connu comme le PEEP, les Bonobos peuvent communiquer de la même manière que les humains.

Depuis leur plus jeune âge, les enfants humains sont capables de produire des vocalisations dans une grande variété d’états émotionnels et de situations. Et ces critères sont nécessaires pour développer le langage complexe des humains. Et les chercheurs ont trouvé que les Bonobos (nos plus proches parents) sont capables de vocaliser de la même manière. Ces travaux jettent un pavé dans la mare concernant l’évolution de la communication et cela réduire encore plus la différence entre les humains et les singes.

Les vocalisations animales se basent généralement sur des contextes précis qui sont liés à des états émotionnels. Par exemple, le fait d’afficher de l’agressivité ou d’alerter sur les prédateurs. En revanche, les humains expriment une flexibilité fonctionnelle quand ils parlent dans une variété de situations. Les chercheurs de l’université de Birmingham en Angleterre et celle de Neuchâtel en Suisse ont mené une étude sur les Bonobos et ils ont découvert qu’ils produisent un type d’appel connu comme le « Peep » dans des situations positives, négatives ou neutres. Et ils produisent aussi ce son pendant un voyage, une agression, une alarme ou pendant qu’ils se nourrissent. Les Peeps sont des sons aigus qui sont courts et qui sont produits avec la bouche fermée.

Et ils ont trouvé une grande similarité dans la structure acoustique des différents contextes et cela suggère que ce Peep est utilisé avec une technique de flexibilité contextuelle comme les enfants chez les humains. Les Bonobos, qui écoutent le Peep produit par les autres Bonobos, sont capables de différencier le type de Peep, le genre de situation et même si ce Peep leur est destiné. Zanna Clay, auteure de l’étude, a déclaré qu’on doit effectuer plus de recherches sur les grands singes avant de tirer des conclusions sur l’aspect unique des humains. Et plus nous faisons des recherches et plus nous trouvons des similarités entre les animaux et les humains.

La flexibilité fonctionnelle, qu’on a observée chez les Bonobos, peut représenter une transition importante dans l’évolution de la communication fixe des animaux à la forme flexible des humains. Cette communication sophistiquée date de 6 à 10 millions d’années dans l’ancêtre commun des grands singes et des humains. Il semble que de nombreuses principales caractéristiques du langage humain tirent ses racines de la lignée des primates.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *