Tous les papiers scientifiques européens doivent être gratuits en 2020

L’Union européenne appelle à un changement radical sur les publications scientifiques. Des membres de l’union veulent que tous les papiers scientifiques soient gratuits à l’horizon 2020. Les revues scientifiques, qui se sont enrichies sur le travail des chercheurs, n’apprécient pas trop.


Des membres de l'union veulent que tous les papiers scientifiques doivent être en accès libre à l'horizon 2020

Après l’annonce, Carlos Moedas, commissaire européen de l’innovation, de la recherche et de la , a déclaré que c’est un changement radical de notre politique sur la . Des membres de l’Union européens sont d’accord pour définir une nouvelle cible pour les papiers scientifiques en Open Access. Tous les papiers scientifiques doivent être gratuits à partir de 2020 selon le Competitiveness Council qui est une assemblée de ministres de la après une réunion qui a duré 2 jours.

L’Open Access permet aux papiers scientifiques d’être publiés gratuitement, mais le plus important est que les données soient aussi en accès libre pour qu’elles soient disponibles pour l’analyse et la reproductibilité des travaux. On peut remercier le gouvernement des Pays-Bas, président actuel de l’UE, qui a poussé l’initiative de toutes ses forces. Selon Sander Dekker, le secrétaire d’Etat de l’éducation, de la culture et de la science des Pays-Bas, on a assez parlé de l’Open Access et il est temps de le mettre en action avec des objectifs précis.

La plupart des chercheurs saluent l’initiative même si certains estiment que l’objectif va être difficile à atteindre. En effet, le lobbying des revues scientifiques est suffisamment puissant pour mettre les bâtons dans les roues de l’initiative. Mais le fait que les politiciens annoncent publiquement leur support de l’Open Access est déjà une bonne chose. Est-ce qu’on peut libérer tous les papiers scientifiques en 4 ans ? C’est possible, mais il faut que chaque partie et gouvernement travaille dans ce sens. Mais le gouvernement des Pays-Bas a déjà dû mal à promouvoir l’Open Science dans son propre pays puisque son propre objectif de libérer les papiers scientifiques se situe à l’horizon 2024.

Une manière de le faire est que l’ exige que tous les papiers scientifiques soient publiés dans des dépôts institutionnels, une option appelée Green OA. Mais le gouvernement néerlandais préfère l’option Gold OA qui est que le papier soit publié dans une revue en Open Access. Un porte-parole du Competitiveness Council estime que ce n’est pas une loi, mais un consensus accepté par les 28 membres de l’Union. Mais est-ce qu’on doit attendre 2020 avants d’espérer une telle avancée ? Non, car le Conseil appelle également à un Open Access Immediat. Actuellement, quand des chercheurs publient leurs papiers dans une revue, il y a une période de 6 à 12 mois avant qu’ils soient disponibles sur un dépôt institutionnel. Avec l’Open Acces Immediat, les chercheurs doivent le rendre disponible dès qu’ils le publient dans une revue.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *