Une possible Nova rouge visible à l’oeil nu en 2022 ?

Des hypothèses suggèrent qu’un système binaire d’étoile connu comme KIC 9832227 pourrait devenir une Nova rouge en 2022. Mais il y a aussi la possibilité que les 2 étoiles fusionnent pour former un seul corps céleste.


Des hypothèses suggèrent qu'un système binaire d'étoile connu comme KIC 9832227 pourrait devenir une Nova rouge en 2022. Mais il y a aussi la possibilité que les 2 étoiles fusionnent pour former un seul corps céleste.
La nova rouge du système binaire V1309

Une binaire se comporte comme si elle allait exploser en une en 2022. Si cela se produit, alors cette nova rouge sera aussi brillante que l’étoile Polaire. On a dizaines de novas qui explosent chaque année dans notre galaxie. Elles se produisent lorsque des naines blanches aspirent le gaz de leur étoile compagnon. La plupart du temps, les explosions donnent des novae bleues. Mais ces dernières années, les astronomes ont découvert un type rare de nova rouge.

Une nova rouge en 2008 nous a donné des pistes pour les comprendre. Les observations faites avant l’explosion ont révélé que la nova rouge était le résultat de 2 étoiles qui orbitaient l’une autour de l’autre. Ce système est connu comme une parce que leurs orbites sont si proches que les 2 étoiles se touchent. Et les étoiles binaires à contact sont fréquentes avec plus de 40 000 dans notre galaxie. Désormais, de nouvelles observations montrent que l’ pourrait exploser en nova rouge.

L’étoile binaire est à 1 700 années-lumières de la Terre dans la constellation du Cygne. Les 2 étoiles orbitent l’une autour de l’autre toutes les 11 heures. En 2013 et en 2014, Larry Molnar et son équipe du Calvin College ont découvert un comportement qui suggère une explosion imminente. La période orbitale baisse à toute allure. C’est exactement ce même comportement qui avait provoqué la nova rouge de 2008. La période orbitale a baissé, car les 2 étoiles ont tourné plus vite en entrant dans une spirale commune.

Cependant, d’autres effets peuvent expliquer cette baisse de la période orbitale. Par exemple, une troisième étoile peut pousser le système binaire pour que sa lumière prenne moins de temps pour atteindre la terre. Cela nous donnerait l’illusion que la période orbitale est en train de baisser. Il faudra des observations supplémentaires pour confirmer ou non la probabilité d’une nova.

Une équipe de l’université de Sofia en Bulgarie a analysé l’étoile et elle a découvert que la période orbitale baisse toujours. Et une fusion stellaire est une possibilité selon les chercheurs. Et cette baisse a encore augmenté en 2016 et donc, c’est une candidate sérieuse pour une nova rouge selon Molnar. Ses probabilités estiment que l’explosion pourrait avoir lieu de 2021 à 2023, mais il faudra au moins 3 ans d’observations pour écarter les autres possibilités.

Actuellement, KIC 9832227 est à la 12e magnitude signifiant qu’on peut la voir uniquement avec un télescope. Mais si sa luminosité passe à 10 magnitudes, similaire à la nova rouge de 2008, alors elle sera aussi brillante que l’étoile Polaire et les étoiles les plus brillantes dans la Grande Casserole et on pourra la voir à l’oeil nu.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *